semaine 21

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

L'atlas des migrants en Europe et Outsourcing Border Control

Le 26 janvier 2018

 
A l'occasion de la parution de la troisième édition de 
 
L'atlas des migrants en Europe
 
 
et de
 
 
Outsourcing Border Control
 
 
Les Presses Universitaires de Bruxelles, la faculté de Philosophie et Sciences sociales de l’ULB et le Groupe de recherche sur les relations ethniques, les migrations et l’égalité
 
ont le plaisir de vous inviter le
 
Vendredi 16 février à 19h00
 
à un débat suivi d'un dîner optionnel au restaurant l'architecte en compagnie de 
 
Olivier Clochard, Federica Infantino, Julien Jeandesboz et Andrea Rea 
 
 
Débat modéré par

François De Smet
 
 
Entrée libre sur inscription via ce
 
>> formulaire << 
 
 
 
 
Les candidats à l’exil, fuyant les guerres, la pauvreté et les crises politiques, voyagent souvent au péril de leur vie. Depuis 25 ans, près de 40 000 migrants sont morts ou ont disparu, par noyade ou épuisement, aux frontières européennes, dont plus de 6 000 pour la seule année 2016, la plus meurtrière jamais enregistrée.
 
L’augmentation des arrivées observée depuis 2015 a fait souffler un vent de panique au sein des États de l’Union européenne qui se sont ressaisis en durcissant la seule politique qui vaille à leurs yeux, le renforcement des frontières extérieures : multiplication des murs et barrières pour « réguler les flux », ouverture de nouveaux camps, externalisation de l’accueil, militarisation accrue de la surveillance et de la répression… la « crise des migrants » a été suscitée autant que subie, et vient interroger tout le système européen des frontières, des politiques d’accueil et d’immigration.
 
Déconstruire les a priori, changer les regards, interroger les frontières, cartographier le contrôle sécuritaire et l’enfermement, enfin, et surtout, donner la parole aux migrants : tels sont les objectifs des textes, cartes, photographies et illustrations réunis dans cet atlas critique des politiques migratoires européennes.
 
 
Depuis le début des années 2000, lorsqu’on demande un visa européen, il est toujours plus frequent de devoir s’adresser à des compagnies privées, auxquelles les États signataires de l’Accord de Schengen ont externalisé la gestion de la procédure de demande.
 
Basé sur une enquête de longue haleine, ce livre explique comment et pourquoi ces États décident d’inclure des compagnies privées dans une domaine si emblematique de la souverainté tel que le contrôle des frontières. Tout a commencé par l’imitation de pionniers, États-Unis et Royaume-Uni, dans un contexte local précis à savoir l’Inde.
 
Ensuite, ces États se sont battus afin d’obtenir la base légale dans le code européen des visas. Le livre met en évidence que dans un contexte de réforme des règles européennes organisant la mise en œuvre, en utilisant les compagnies privées, les États réalisent des objectifs précis tel que réduire les coûts du contrôle européanisé, se défaire du fardeau de la mise en œuvre, dégager la responsabilité des gouvernants. Les effets de l’inclusion d’acteurs privés sur la mise en œuvre de cette politiquesont analysés à partir du cas du Maroc où l’auteure a observé le travail de ces agences privées de demande de visa.
 
 
 
 
 
 
La rencontre sera suivie à 20h30 par un dîner sur réservation au restaurant l'architecte
 
Menu deux services plat/dessert imaginé par le chef Antoine Germain
 
25€ par personne, boissons non comprises
 
 
Pour participer au dîner, merci de réserver vos places via le formulaire d'inscription
 
>> formulaire << 
   
 
 
 
Ouvert du lundi au mercredi
de 8h30 à 15h
Ouvert jeudi et vendredi
de 8h30 à 21h30
Brunch le dimanche
de 10h30 à 15h
Date: 
Vendredi, 16 février, 2018
adresse: 
l’architecte 19, Place Eugène Flagey
1050 Bruxelles
Belgique
entreleslignes.be ®2018 design by TWINN