semaine 50

Les articles de Journaliste punk

Journaliste punk par Yves Kengen

Ignoble : la science a ses punks !

Ces deux zigotos sont homozygotes et incapables de se reconnaître sur une photo. Encore fallait-il le démontrer et ça, ce n'est pas l'affaire d'une bande de zozos. Gare aux yeux!

Ouf ! La série interminable des Prix Nobel vient de s’achever.

Journaliste punk par Yves Kengen

Le scoop le plus nul de l’année

Les statistiques sont formelles: la pauvreté recule dans le monde. Et la bonne conscience progresse. Photo © Gian luiggi Guercia

Deux grands instituts connus pour leur philanthropie viennent de s’unir pour transmettre au monde une grande nouvelle : les 1% des plus riches possèdent désormais plus de la moitié de la richesse des ménages du monde.

Journaliste punk par Yves Kengen

Nos hommages, vieille fripouille!

"Maman, je vais chercher un kilo de maïs." Photo © DR

Robert Mugabe s’en est allé, bon débarras! On voudrait dire «adieu, vieille canaille», mais depuis Gainsbourg, l’expression est plutôt sympathiquement connotée. «Vieille fripouille» semble moins euphémique.

Journaliste punk par Yves Kengen

Hiéroglyphosate

On voit clairement ici que le glyphosate est inoffensif. Mais là n'est pas l'essentiel.

Sans doute l’actu glyphosate est-elle déjà un peu fânée, ainsi va la presse. D’Ormesson, Smet et Maystadt ont passé l’arme à gauche et les médias la brosse à reluire à droite. Dommage.

Journaliste punk par Yves Kengen

La banane et le gabelou (fable express)

Y a bon Banania.

Pour une belle

Journaliste punk par Yves Kengen

MR d’alors

Les montagnes soviétiques du libéralisme belge.

La « suspension » d’antenne de notre confrère Eddy Caekelberghs n’en finit plus d’alimenter les débats et de susciter des commentaires sur les réseaux sociaux comme dans la presse.

Journaliste punk par Yves Kengen

Pas de marche blanche pour la chair noire

Surtout ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre. Dormez tranquilles et ne réveillez pas votre conscience. Amen.

Invité aux Experts sur BX1 la semaine dernière, j’ai découvert, dans les sujets programmés, cette affaire de « prostituées » nigérianes mineures opérant à Saint-Josse-ten-Noode.

Journaliste punk par Yves Kengen

Mon quart d’heure réactionnaire

C'est vrai, quoi: le travail à la chaîne, ce n'est pas drôle tous les jours.

Vous avez pu lire en ces pages, la semaine dernière, quelques considérations sur l’intelligence artificielle (IA), que l’on nous présente comme le nec plus ultra du progrès scientifique à venir.

Journaliste punk par Yves Kengen

La justice sarkophage

Au volant, non, ce n’est plus le chauffeur de l’Elysée. ©Lenouvelliste.ch

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles, allez. Un exemple : l’inculpation de Nicolas Sarkozy.

Journaliste punk par Yves Kengen

Carles, puis-je, démon ?

Pas mal ton nouveau château, Carles. Neumünster, ce sera ton Waterloo... (Photo Fabian Bimmer, Reuters)

Cher Carles,

Journaliste punk par Yves Kengen

« Lève-toi, paysan d’Afrique ! »

Si l'on cessait de vouloir faire le bonheur des gens malgré eux?

Deogratias Niyonkuru, ingénieur agronome, Secrétaire général et cofondateur de l’organisation burundaise Appui au développement intégral et à la solidarité sur les collines (Adisco), vient de publier un livre-événement qui bouscule l’univers de l’

Journaliste punk par Yves Kengen

Arrête tes Colloneries!

Désolé pour la piteuse traduction de la citation; il faudrait lire "ça veut dire que vous vous êtes levé pour une cause".

Dans un univers de communication où chacun peut s’exprimer à peu près librement, Dieu a bien du mal à reconnaître les siens. Le site «Infobelge», lancé par Drieu Godefridi, se trouve dans l’œil vengeur des éditeurs de presse.

Journaliste punk par Yves Kengen

Protéger ou émanciper ? D’abord, informer !

Patrick Willemarck ne connaît rien au handicap. Enfin, il n’y connaissait rien avant de s’y intéresser. Il est comme ça, Patrick. Il pense ne pas connaître, alors il apprend. Et comme il apprend, il finit par savoir.

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN