semaine 33

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Les articles de Emois et moi

Emois et moi par Jean Rebuffat

Au fait, t'es pour quelle équipe, toi ?

Photo © Jean Rebuffat

On en voit des drapeaux dans les rues durant l'Euro.

Emois et moi par Jean Rebuffat

Lampiris, du vert au rouge

D'après un communiqué de la société, "Lampiris et Total partagent la même vision de l'énergie de demain" Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Quand je me suis fait client chez Lampiris, c'était parce qu'on me parlait d'éthique. Et tac !

Emois et moi par Jean Rebuffat

Wilmots bashing

Haute trahison ou médiocrité bête ?

Emois et moi par Jean Rebuffat

La rentrée des crasses

Le sommeil n'est pas une mort éternelle. Photo D.R. Renato Clementi

Qui dira la douleur existentielle des enfants nés au début du mois de septembre? (Moi, probablement.) Pire, pour certains, leur anniversaire tombe le jour de la rentrée des classes. Et cette malédiction ne s'arrange pas avec l'âge.

Emois et moi par Jean Rebuffat

Voyage en Wesphaelie

Image captée sur le site www.nowfuture.org

Je n'ai pas suivi le procès de Bernard Wesphael au sens journalistique du terme: je n'y suis pas allé. Mais je l'ai suivi au sens banal du terme par médias interposés. L'ancien chroniqueur judiciaire que je suis nage dans le malaise.

Emois et moi par Jean Rebuffat

Enfin une religion qui me va

Michel Noirret, à droite sur la photo, Grand Nouilleux de Belgique avec son ministre du culte face à l'Autel du MSV.

Résumons. Dieu n'existe pas ou pire, si, dans la tête de gens qui veulent vous persuader parfois assez férocement qu'Il n'est qu'amour, et vous, un vermisseau. Mais si en fait, vous étiez vermicelle?

Emois et moi par Jean Rebuffat

Malgré tout, j'aime le foot et Van Gogh

Vous me le transférez à combien? Et quelle commission me verserez-vous? Photo © Jean Rebuffat

Il n'y a pas qu'au royaume de Danemark que quelque chose soit pourri.

Emois et moi par Jean Rebuffat

Pourquoi je ne serai jamais vraiment belge

Ah, la race belge, belle et pure, comme elle est distinguée! Et que suis-je, moi, pour espérer en être? Il faudra que je m'en montre digne! Photo © Jean Rebuffat

Mes chers compatriotes, Belges depuis bien avant 1830,

Emois et moi par Jean Rebuffat

Tiens, vous m'avez appelé Lucien?

Lucien, le sympathique concierge imaginaire de notre immeuble parisien. (Capture d'écran du débat.)

Quand aura lieu la primaire de la gauche française? Le jour du premier tour des élections présidentielles. Soit le dimanche 23 avril 2017.

Emois et moi par Jean Rebuffat

You know what? I am the hero!

Capture d'écran. Ce personnage est fictif comme un emploi du même nom.

Les méchantes langues disent que Nicolas Sarkozy, à l'époque lointaine où il fut président de la République française, avait l'habitude de surnommer Droopy son principal collaborateur, un Premier ministre nommé François

Emois et moi par Jean Rebuffat

Me voici mandataire public

Le conseil est probablement avisé, mais sans risque, le progrès est-il possible? Photo © Jean Rebuffat

J'ai été installé, ce 22 mars, membre du Conseil de l'aide sociale d'Uccle (en d'autres mots, conseiller CPAS). Me voici donc mandataire public, de l'autre côté d'un monde que j'ai fréquenté longtemps comme journaliste, le monde politique.

Emois et moi par Jean Rebuffat

La franc-maçonnerie est-elle une secte?

L'illustration montre un service à café d'inspiration maçonnique qui était exposé en 2016 à la BNF-François Mitterrand. Photo © Jean Rebuffat

On entend souvent dire que le secret entourant la franc-maçon serait la preuve qu'elle a quelque chose à cacher – un complot, un pouvoir occulte, un réseau. On la compare parfois à une secte.

Emois et moi par Jean Rebuffat

De bien vieilles révolutions

Un extrait de la vidéo tournée durant le débat

Faute de parti communiste, il n'y aura en Belgique aucune commémoration des révolutions qui aboutirent en 1917 en deux étapes à la prise du pouvoir par les Bolchéviks en Russie.

Emois et moi par Jean Rebuffat

La méthode Coué est bien française

Les grands hommes ont toujours commencé débutants. Ce qui ne veut pas forcément dire que tous les débutants seront des grands hommes... Photo © Jean Rebuffat

Ainsi donc, il se confirme que tout est dans la tête et que cette assertion est valable également pour le corps électoral. La République française s'apprête à donner vraiment les clefs du pouvoir à Emmanuel Macron.

Emois et moi par Jean Rebuffat

Typiquement belge

Capture empruntée à 20minutes.fr

Je ne résiste pas à commenter très brièvement cette photo qui a fait le tour du monde (piquée par capture d'écran et retravaillée, l'original est de Laurie Dieffembacq) et où l'on a presque l'impression d'assister à une scène de crime: une femme,

Emois et moi par Jean Rebuffat

Van Gogh reste à imaginer

Il était plusieurs fois Van Gogh... Photo © Jean Rebuffat

C'est plutôt un exploit technique qu'une émotion artistique. Pourtant, comme c'est alléchant!

Emois et moi par Jean Rebuffat

La femme de ma vie est d'un autre siècle

Un mot résume tout et décrit l'enthousiasme des vieille et jeune générations Rebuffat. Photo © Jean Rebuffat

Laureline, c'est bien simple, quand j'étais jeune, c'était la femme idéale.

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN