semaine 47

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Les articles de Le Chant la vie

Le Chant la vie par Serge Noël

Chaise électrique

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

je ne suis pas de ces maisons couvées

je suis de celles où vient le vent

où le vent qui s’assied pleure en lisant le journal

allez allez tournez manèges l’amour est l’alcool le plus fort

Le Chant la vie par Serge Noël

Premiers baisers

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

nids d’oiseaux perdus dans les amandiers

que n’ai-je d’amour plus souvent mendié

de mes mains absurdes naissent les rêveurs

Le Chant la vie par Serge Noël

Ce qui reste d’un homme

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

« J’aime le chocolat chaud

La vanille

L’Espérance et les voiliers étranges »

Jonathan Stone Engelinus

l’avion du haut du ciel file sur la nuée

Le Chant la vie par Serge Noël

Il faut bien mourir de quelque chose

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

quand vient la fin d’une histoire

que les frissons se sont éteints que les étoiles pâlissent

quand le corps a cessé de concurrencer la lumière

quand tu dis viens à ton ombre plutôt qu’à l’amant

Le Chant la vie par Serge Noël

Valence

Valence © Tango 7174 / Wikimedia Commons

Túria le fleuve que ne boit pas le ciel

je traverse la ville méandre de lumière et de vent

chemin ocre du soleil qui fait rêver les oiseaux

les murs blancs des grandes portes de la ville ancienne éclatent

Le Chant la vie par Serge Noël

Les enfants de Seth

ainsi au milieu des terres

parmi les fleuves qui descendent le long des collines

au milieu des trombes d’oiseaux qui piaillent et survolent

les forêts immenses et bleues

Le Chant la vie par Serge Noël

Les cités de Caïn

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

te souviens-tu les nuits

ne s’épandaient que vers le milieu du soir

sur les villes pleines de haine et de peur

enfants qu’avez-vous perdu de vous-mêmes

femmes qui portiez le souci de la vie

Le Chant la vie par Serge Noël

J’ai fait un poème le voilà

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

en ce temps-là les hommes

dansaient savaient aimer

les cieux avaient un air de bijou argentin

mon dieu j’ai perdu le chemin de l’ivresse

allongé dans l’herbe coupée de la nuit

Le Chant la vie par Serge Noël

Réconciliation

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

je suis ami avec le vent

nous courons dans les rues où viennent mourir les hommes nus

nous courons sur les plaines où les arbres plats remplacent le ciel

j’ai des souvenirs d’été

Le Chant la vie par Serge Noël

Revenir

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

la femme froide court dans le bleu du ciel

elle est couchée comme un aveu

et roulent au-dessus d’elle les oiseaux dérobés du désir

voilà les rideaux du monde qui s’ouvrent sur ses pensées

elle dit je suis seule

Le Chant la vie par Serge Noël

Un avant dire pour autre chose.

Auschwitz Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Quand j’étais petit, plongé dans des livres d’Histoire pour enfants de mon âge, j’apprenais confusément qu’il y avait eu des pays, des sociétés, où les femmes, les hommes, les enfants, vivaient dans la brutalité, la guerre, la pauvreté, la mort.

Le Chant la vie par Serge Noël

Premiers pas d'un jeune poète

Salut, je lance un financement participatif pour rééditer mes premiers poèmes, parus il y a quarante ans, dans les recueils "Dormir" et "Al Majnûn".

Le Chant la vie par Serge Noël

Réconciliation

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Les enfants de Seth

ainsi au milieu des terres

parmi les fleuves qui descendent le long des collines

au milieu des trombes d’oiseaux qui piaillent et survolent

les forêts immenses et bleues

Le Chant la vie par Serge Noël

Le piège à poète

Je ne suis pas un bon critique. Je cherche partout les aventures et la folie.

Le Chant la vie par Serge Noël

Le monde habite ma chanson

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Poème écrit pour être lu à la deuxième  rencontre  euromaghrébine des écrivains, à Tunis et Kairouan, en novembre 2014.

non je n’irai pas dormir

la nuit est une putain froide et belle comme le gel

Le Chant la vie par Serge Noël

Revenir

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

la femme froide court dans le bleu du ciel

elle est couchée comme un aveu

et roulent au-dessus d’elle les oiseaux dérobés du désir

Le Chant la vie par Serge Noël

Humidité

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

À Fanchon

Ce cigare je l’écrase

Le Chant la vie par Serge Noël

Zimbongo Lukombo / 2006

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

il fait si chaud ce soir la vie semble si belle

pour ceux qui dansent

pour ceux qui s’aiment

Le Chant la vie par Serge Noël

L'affaire de l'homme rouge - histoire sentimentale 1

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Bien sûr que j’ai été amoureux d’un garçon coiffeur. J’étais, à cette époque, il y a longtemps, extraordinairement mince. J’avais ce charme des gens qui se fanent passés les trente-cinq ans. Une rosée.

Le Chant la vie par Serge Noël

Roméo cherche un jules - histoires sentimentales 2

Au milieu des années septante de l’autre siècle, les pédés de Bruxelles cessèrent de se terrer dans le fond des parcs publics et des appartements où on trouvait des boîtes de nuit clandestines.

Pages

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN