semaine 17

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

L'honnête homme valorisé?

L’avenir de l’école par Laurent Berger, le 17 novembre 2017

photo©Laurent Berger.

Quelles sont les valeurs érigées en modèle? Quels sont nos dieux? Les hommes doivent-ils être mis en prison ou le système? Les valeurs humanistes sont-elles encore d'actualité? La bonté, la générosité, l’honnêteté sont-elles encore vraiment à la mode? La langue de l’économie n’est-elle pas entrée dans nos cerveaux de manière inconsciente et aussi insidieuse? Le faire remplace l’être: au besoin faire plusieurs choses à la fois est aujourd’hui encouragé. Le verbe produire remplace le verbe initier. La destruction de la vie l’emporte sur le respect de la vie. Les bombardements sont plus efficaces que le dialogue. Le mensonge, la tricherie, la ruse, l’efficacité sont autant de dogmes qui vivent dans notre vocabulaire utilitariste, fonctionnel. «  A quoi ça sert Monsieur? »  L’homme se demande ce qu’il est venu faire ici, il ne se demande plus ce qu’il est ou ce qu’il cherche. Et au fait cherche-t-il encore la vérité? N’est-ce pas plutôt le tout est bon à vendre ou le tout se vaut qui se démarque à l’heure du relativisme excessif de la postérité! 

La société enferme ses microbes en prison alors qu’elle est malade. La société cache ses délinquants alors qu’elle est délinquante. La violence des émeutiers d’en bas imite celle des gens d’en haut habillés en costume et cravate. La petite délinquance en vêtements de sport imite la grande délinquance en col blanc. Les industriels polluent en toute impunité: un petit nuage nucléaire apparemment sans danger s’est promené dans les cieux français sans que personne ne s’en émeuve pour autant. Ne faudrait-il pas mettre plus de policiers en rue pour prendre en flagrant délit les riches pollueurs? 

La prison témoigne de l’échec de nos sociétés dites modernes, civilisées. Franchement, la bonté est-elle vraiment recommandée de nos jours? N’est-ce pas plutôt l’homme désabusé, cynique, destructeur qui est loué? Les armes ne sont-elles pas plus accessibles que les livres? La prison est présentée comme un remède alors qu’elle est l’école du crime. On veut enfermer tous les récidivistes alors que c’est ce lieu barbare qui les fabrique en puissance! Devenir plus humain dans ce lieu? Ouvrons les paris!

Alors, le lettré dinosaure, le philosophe ringard, le vieux fossile sont de bien curieux phénomènes qui se promènent encore dans la nature. Les derniers survivants de la bonté sont vus comme trop gentils, dociles et peureux. Je sais ce que je fais, je sais ce que je veux, je ne doute pas, je suis sûr de  moi. Là, je suis gagnant. Je doute, je cherche, je préfère le chemin que l’arrivée. Là, je suis perdant. Vous avez donc le choix. Réfléchissez bien sur la pertinence à être un gentil homme. Regargez ce que font les grands de ce monde et vous aurez compris. Le petit dealer du quartier fait son commerce comme le fait le plus grand vendeur: phénomène d'imitation et à chacun ses modèles reconnus. 

Je parle très vite en dix minutes à la radio avec ton cynique, blasé et  je suis performant. Je dépasse le délai prévu, je suis faible. Je veux le scoop, la première, quitte à ne pas vérifier l’information que je vais vous donner, je suis génial, je suis célèbre, je me permets de prendre du temps, de comparer mes sources, je suis ruiné à la rue et je deviens livreur à vélo jusqu’à l’accident fatal. Je prends immédiatement parti, je suis acclamé! Je ne suis pour aucun clan, je suis un traitre!  

Les élèves me semblent parfois sourire devant moi. Ils paraissent me dire « cause toujours, tout ça, c’est bien beau, mais ce n’est pas comme ça que ça marche, ce n’est pas comme ça  que je vais avoir ma belle voiture et ma belle maison! » J’ai parfois l’impression que tout ce que je raconte passe comme le vent, l’air, la pluie! Bien sûr, quelques exceptions viennent me trouver à la fin de l’heure pour continuer la discussion; ce sont en fait quelques résistants contre la vague qui emporte leurs camarades, ce sont quelques rebelles qui sont démodés qui deviendront probablement végétariens opposés aux massacres industriels d’animaux.

Quelle crédibilité un jeune peut-il accorder au principe de l’honnête homme? Nous sommes entourés de prédateurs fortunés, de violeurs célèbres qui habitent de gigantesques villas à Hollywood. Nous préférons nous focaliser sur la violence des petits voyous, des petits dealers: ce qui nous permet d’éviter de toucher à l’honneur des riches qui eux sont bien sûr parfaitement honnêtes et droits dans leurs bottes. Blanchiments d’argent, lobbies des marchands d’armes et de drogues, policiers ripoux narquois qui s’en mettent plein les poches, éleveurs qui tuent des cultivateurs écolos avec l’aide de tueurs à gage grassement payés. Sociétés privées qui engagent de jeunes mercenaires pour protéger les intérêts financiers occidentaux dans les pays en guerre. Ne pas vouloir fermer une entreprise qui arme l’Arabie Saoudite sous prétexte qu’elle donne de l’emploi dans la région. Est-ce l’honnêteté qui est recherchée par l’homme ou l’hypocrisie. Un éleveur de moutons compare les loups à des meurtriers lorsque ces derniers s’attaquent à son trésor, or ses gentils animaux agressés seront de toute manière tués pour nous nourrir dans quelque temps.

Enseigner la vérité, la cohérence, la sincérité devient donc difficile alors que les modèles surpuissants nous dépassent. Se concentrer alors sur l’efficacité et la rapidité prime. Ecouter alors la réaction immédiate est exigée. Demander le silence alors que l’interaction est toujours sollicitée. Ne pas tricher alors que tous les moyens sont bons à prendre. Voilà devant quelles contradictions l’homme ,qui aimerait encore la sagesse, la beauté, la fraternité, se trouve légèrement démuni! Parler de la paix alors que les films américains valorisent le vengeur super armé. Souhaiter la fidélité alors que les sites de rencontre vous proposent un large choix sur le marché. Vous êtes certain de vous désabonner de notre site parce que vous avez des profils qui pourraient vous séduire?

Je pourrais encore vous donner de multiples exemples de nos incohérences: nous mangeons du poulet qui ne saigne pas en nous donnant bonne conscience. Ces incohérences, on aime les hommes, on les tue quand-même, elles sont si nombreuses qu’il devient quasi impossible de présenter un sens qui pourrait rendre les jeunes moins cyniques. Drôle et absurde est le temple de l'humanité! Courage aux bâtisseurs!

La maison du peuple de Victor Horta a été détruite à Bruxelles et pourtant la station de métro Horta rend hommage à l’architecte. L’état de certains bâtiments scolaires démontre la considération, le respect que nos dirigeants accordent à l’éducation, eux qui préfèrent sauver les banques!  

J'aurais ce rêve un peu fou, je vous l'accorde, de voir les prisons se métamorphoser en maisons des cultures, la beauté pourrait sauver le monde, mais la laideur est bien omniprésente.

 

Ajouter un commentaire

Du même auteur

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN