semaine 16

Nouveau programme scolaire inédit

L’avenir de l’école par Laurent Berger, le 18 janvier 2019

Photo © Laurent Berger

Je rêve, je sais, je suis lucide, je me vois vous proposer un nouveau programme pour le cours de français, il vient tout juste de sortir, je vous le donne en primeur, je vous fais une faveur à vous mes lecteurs, ça promet!  Je sais, je suis d’accord avec vous! Ce nouveau programme auquel j’ai longtemps médité accorde une grande importance à la langue. J’ai mis toutes mes corrections de côté durant un bon moment pour méditer la chose sérieusement. Les élèves ont été avertis, ils ont été compréhensifs. Les parents obsédés par les points devront attendre, je m’en excuse. Alors, j'ai envie d'ouvir les fenêtres, prendre l'air. 

Dorénavant, les élèves devront se pencher sur les mots qu’ils entendent autour d’eux. Puisque les tableaux sont à la mode, je vous propose dans la colonne de gauche des mots qui nous influencent le plus aujourd’hui, dans la colonne de droite, j’introduis les mots qui devraient à mon sens être davantage présents à l’école. Je pense que vous avez parfaitement compris la consigne de lecture, alors voilà, c’est parti. Concentrez-vous, déconnectez-vous, sortez des commentaires sur Facebook, méditez, ralentissez, tout ira bien, vous allez voir, n'essayer de me coller une étiquette, je suis un en dehors plutôt anar, même si certains ne peuvent résister à me situer, je ne suis pas encore assez médiatisé pour me voir définitivement enfermé dans une catégirie, je ne suis qu'un prof, oui un simple prof qui se pose des questions, qui pratique le doute. 

En changeant de langue, nous serions révolutionnaires, tout comme à l’école, l’école qui proposerait une véritable révolution intérieure qui ne peut que conduire au progrès de l’humanité. Sans un changement profond intérieur pour penser la langue, notre humanité ne peut se transformer.

Manager                    Rêver

Organiser                  Initier

Repérer                     Nuancer

Simplification             Complexité

Clandestins               Humains

Illégaux                     Humains

Demandeurs d’asile  Humains

Réfugiés                    Victimes des guerres

Pensée binaire          Réflexion

Radicalité dangereuse   Radicalité positive

Identitaire                   Universel

Egalitarisme               Egalité

Administrer                 Ouvrir

Reproduction             Transformation

Tableaux                    Symboles

Compétition               Solidarité

Murs                          Ponts

Portes fermées          Portes ouvertes

Prisons                       Ecoles

Centres fermés avec enfants enfermés           Libérer

Techniciens de surface             Citoyens

Sonneries scolaires                   Musique

Règlement scolaire                    Charte 

Snack                                         Restaurant populaire

Canettes de limonades hyper sucrées        Eau

Distributeurs de friandises            Distributeurs de préservatifs

Pensum punition                           Réflexion personnelle sur nos actes

Employabilité sur le marché           Création

J’espère que la lecture de ce petit tableau n’a pas été trop fastidieuse, ce nouveau programme de français permettrait de sortir de la langue binaire, de la langue technocrate, de la langue médiatique. Une autre langue pour sortir de la brutalisation actuelle des rapports humains, du durcissement des positions, pour sortir d’autres mots que des rafales de balles vocales, pour éviter que la concubine d de l’hémoglobine ne fasse des ravages, pour que les élèves rêve à autre chose que d’augmenter leur pouvoir d’achat pour avoir belle voiture, belle maison, pour éviter qu’ils passent leur vie avec un métier abrutissant avec crédits sur le dos, avec belle maison onéreuse à entretenir, pour ne pas aller droit au mur, pour éviter qu’ils comparent leur iPhone, le nombre de Giga, qu’ils pensent aussi à regarder les filles autour d’eux, qu'ils ne soient pas dans une fuite avant, qu'ils soient autre chose qu'ingénieur, médecin, avocat, qu'ils ne se prennent pas la tête avec uniquement des mathématiques, qu'ils ne s'enferment pas dans des locaux insalubres tout ça pour avoir u veau diplôme, pour ouvrir des emprunts pour acheter grand téléviseur! Que les élèves ne soient pas enfermés dans les récits qui nous épuisent, qui nous enferment.

La langue, elle est devenue tout économique, tout en chiffres, en sondages, en enquêtes, en insultes, injures, en tutoiement généralisé sur les réseaux sociaux. Elle est devenue tout en consignes, en objectifs militaires et alors ça se tire dessus, ça s’excommunie, ça rejette, ça se donne des hauts airs d’expert en tout et n’importe quoi. Alors ce nouveau programme imaginé certes dans la tête d’un doux rêveur, vous en pensez quoi? Bon, d’accord, faut revenir sur terre avec les fonctionnaires, avec ceux qui ne se posent plus de questions, qui confondent fiction et réalité, avec ceux qui ne doutent plus de rien, qui ont déjà choisi leur camp. Mais ce genre de conduite docile, soumise, sournoise, je ne voudrais cependant pas que mes élèves la reproduisent sans se poser des questions, je ne peux pas les voir suivre bêtement un consigne sans s’interroger.

Ce programme n’a pas encore été soumis aux autorités compétentes, notez donc, que c’est avec prudence et à vos risques et périls que vous pourriez décider de l’appliquer! Surtout que je n’aime pas les maîtres qui imposent mais bien ceux qui ne font que proposer!

Mots-clés

Commentaires

Portrait de Jacqueline Goffin
Bravo !

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN