semaine 21

Mahomet et l'Europe

L'as-tu lu,lulu? par Nous on l'a lu, le 09 novembre 2018

John Tolan expliquant la démarche de son livre lors de la présentation organisée par les Presses universitaires de Bruxelles et Entre les Lignes. Photo © JFHanssens

Nous sommes le 2 octobre 1808, à Erfurt. Goethe et Napoléon discutent littérature et histoire. L'empereur s'indigne quand il apprend que l'écrivain a traduit en allemand une pièce de Voltaire, «Le Fanatisme ou Mahomet le Prophète». Cette pièce n'a rien d'historique et attaque en fait de biais la religion catholique mais Napoléon estime qu'il faut rendre hommage au prophète, un grand conquérant qui a marqué l'histoire. Sans doute estime-t-il que c'est son portrait tout craché, mais là n'est pas l'essentiel: ce n'est qu'une des images de Mahomet circulant en Occident à des fins intéressées. Le thème du livre de John Tolan (1), «Mahomet l'Européen», est d'étudier ces représentations, nombreuses et contradictoires, la plupart du temps instrumentalisées. Ne pensez pas que cet ouvrage est aride ou partisan: il se lit aisément, regorge d'anecdotes amusantes sans pour autant s'éloigner de la rigueur scientifique. À l'heure où une certaine forme de l'islam menace nos valeurs, c'est une documentation intéressante qui nourrit la réflexion. «Voici plus de quatorze siècles que juifs, chrétiens, musulmans et autres en font les portraits les plus divers et il peut être difficile pour l'historien d'apercevoir derrière les milliers de textes et d'images qui le représentent, l'homme qui vécut dans l'Arabie du VIIème siècle», conclut l'auteur. C'est qu'en effet il en va des religions comme de tous les systèmes: elles permettent des dizaines ou des centaines d'interprétations. Il n'y a aucune religion qui ait jamais réussi à être homogène et, c'est la leçon que je retire du livre, la manière dont on veut les représenter est toujours opportuniste et pleine de sous-entendus temporels. Raison de plus pour les abandonner à ce qu'elles sont, c'est-à-dire œuvres humaines, et discuter entre vifs de la manière de gouverner la cité plutôt que de s'appuyer sur elles. (Jean Rebuffat)

(1) John Tolan est professeur d'histoire notamment à l'université de Nantes. Son livre a été écrit en anglais et traduit par Cécile Deniard

John Tolan, Mahomet l'Européen, histoire des représentations du Prophète en Occident, Albin Michel, Paris, 2018.

 

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN