semaine 29

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

La branche lente de l’amour

Le Chant la vie par Serge Noël, le 26 avril 2018

... dans les forêts près des rivières... Photo © Jean-Frédéric Hanssens

dans l’avenue des catalpas

te le rappelles-tu ou pas

un mot murmuré t’a faire rire

 

dans l’avenue aux vieux platanes

le vent à grands coups de tatanes

disperse l’ombre du plaisir

 

dans les ruelles interlopes

les clients cherchent des salopes

des femmes pauvres c’est-à-dire

 

dans les forêts près des rivières

chante le corps des écolières

aux éréthismes d’hétaïre

 

et dans mon âme indéfinie

la nuit attend et l’aube nie

mon amour toujours à venir

 

qui ne connaît pas ce chemin

où demain repousse à demain

toujours la vie tendre navire

 

vers d’improbables horizons

marins murés dans des maisons

où malheureux ils se retirent

 

on pourrait croire que c’est assez

enfin quand la nuit s’est cassée

que quelque chose va surgir

 

j’en ai connu des aventures

des garçons doux des garçons durs

dans les caniveaux même pire

 

comme un courant d’air a passé

comme entre mes doigts j’ai laissé

glisser l’eau filer le zéphire

 

amants amants où êtes-vous

je cours dans ma vie comme un fou

et n’y trouve que des soupirs

 

mes équipées de pleine lune

où l’autre bouche attache l’une

et les deux regards au délire

 

ma bouche a dit les mots je t’aime

à la douceur de chrysanthème

et à la couleur du mentir

 

rêves voués aux longs aveux

posés sur les lèvres et les vœux

quand doucement les yeux chavirent

 

dans l’avenue des catalpas

nous allions l’amble de nos pas

l’amour se chantait au nadir

 

dans l’avenue aux vieux platanes

passait une vieille et sa canne

scandait la vie qu’il faut mourir

 

souvent dans mon petit lit bleu

je fais un rêve blond qui pleut

et je pleure avec le sourire

 

voilà qu’il se lève et qu’il va

à la fenêtre que lava

la pluie morte des souvenirs

Ajouter un commentaire

Du même auteur

... le peintre songe aux temps heureux... Photo © J. Rebuffat

...nous ne voulions que le bonheur... Photo © Jean-Frédéric Hanssens

...comment deviner les chemins à tenter... Photo © J. Rebuffat

...comme une brume une rosée... Photo @ Jean-Frédéric Hanssens

...tu grimpes la nuit les étoiles... Photo © Jean-Frédéric Hanssens

...des lampes indiquent où l’œil s’égare... Photo © J. Rebuffat

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN