semaine 50

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Message d'état

Le registre du thème est reconstruit à chaque requête. N'oubliez pas de désactiver cette fonctionnalité sur des sites web en production.

Revenir

Le Chant la vie par Serge Noël, le 10 juillet 2017

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

la femme froide court dans le bleu du ciel

elle est couchée comme un aveu

et roulent au-dessus d’elle les oiseaux dérobés du désir

voilà les rideaux du monde qui s’ouvrent sur ses pensées

elle dit je suis seule

et le souvenir des hommes aimés vient habiter son âme

ses bras se referment sur le corps de ce garçon ouvert

qu’elle a connu quand elle était vivante

elle est sans rêve désormais

dans la nuit redevenue noire elle dit encore

je suis insomniaque

ce qui veut dire que je ne dors que quand la lune met son chapeau de verre

et que dans la montagne les animaux de la nuit

ressemblent à des plantes grimpantes qui rongent les murs de l’aube

je ne dors que debout

postée à la porte de mes songes

et je pense doucement

comme si le jour paré de ses bijoux nouveaux

devait revenir en secret

à la frontière du vent et des tentations

partout la femme

fardée nue colorée

marche dans la bride des hommes morts

elle marche elle rêve le souffle du monde et lève un avenir de feu

assemblées des forêts et des dunes

les troupeaux descendent sur la plaine et les pluies osent la mer

la femme étendue dans les peintures des siècles chante la terre entière

et les troupeaux et les forêts et les déserts

où flambe un soleil que n’éteint pas la nuit

 

Ajouter un commentaire

Du même auteur

Parc Maximilien à Bruxelles, juillet 2017 Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN