semaine 30

Dominique Vidal: l'extrême-droite menace l'Europe

Les indignés par GL, le 28 décembre 2020

Une alerte salutaire.

Déjà, la biographie de Dominique Vidal est exceptionnelle : il est né en 1950, fils du professeur Haïm Vidal Sephiha, lui-même né en 1923 à Bruxelles dans une famille judéo-espagnole d'origine turque venant d'Istanbul. Un père qui a connu la déportation à Auschwitz-Birkenau d'où il revient en 1945.

Philosophe et historien, Dominique Vidal est aussi journaliste dans des revues communistes en France et ensuite au Monde Diplomatique, il est aussi membre de l’Association européenne de formation au journalisme dont il fut le président. Il est spécialiste des relations internationales et particulièrement de la situation au Proche-Orient.

Il vient de publier, avec Bertrand Badie, un livre « Les nationalistes à l’assaut de l’Europe », par le biais duquel il lance à tous les Européens un appel à la vigilance démocratique.

Voici cet appel :

« Rarement la situation politique française n’a été aussi inquiétante.

La faillite sanitaire, économique et politique de la Macronie, la surenchère à l’extrême droite du président et de certains de ses ministres, l’éclatement de la gauche et des Verts, tout se conjugue pour fournir un véritable tremplin à Marine Le Pen, qui dirige le parti depuis longtemps le plus populaire - au double sens du terme.

La France ne représente, hélas, pas un cas isolé. Si la défaite de Trump est de nature à contenir la vague populiste qui déferle sur le monde depuis quelques années, l’Europe y résiste mal. Certes, les élections municipales ont mal tourné pour Orban et Kaczynski, notamment à Budapest et Varsovie. Toujours dans la capitale polonaise, la formidable mobilisation contre l’interdiction totale de l’avortement a contraint le pouvoir à un premier recul. Les ambitions de Salvini ont été déçues en Italie. Et les ministres du parti d’extrême droite fondé par Haider ont dû quitter le gouvernement autrichien.

Mais les partis nationalistes monopolisent le pouvoir dans 2 pays : la Hongrie et la Pologne. Ils participent à des coalitions dans 6 autres : en Italie, en République tchèque, en Bulgarie, en Slovaquie, en Lituanie et en Estonie. Plus, hors de l’Union européenne, la Suisse où l’Union démocratique du centre joue un rôle majeur.

Au total, ces forces, pour la plupart de droite et d’extrême droite, frôlent ou dépassent les 10 % dans 22 États du continent. Elles rassemblent plus de 20 % dans 9 d’entre eux. Et elles se situent au-dessus de 30 % dans 5 États de l’UE : en Hongrie, en Italie, en Pologne, en République tchèque et en Slovaquie.

C’est pourquoi nous avons écrit « Les Nationalistes à l’assaut de l’Europe », que publient les éditions L’Harmattan - chez votre libraire favori ou sur le site:

https://justice.harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=67055

Pour réfléchir, de manière transversale et globale, à la nature du nationalisme, mais aussi de l’extrême droite et du populisme. Mon introduction et la conclusion de Bertrand Badie s’efforcent de définir chacun de ces concepts et les relations entre eux.

Notre livre collectif analyse aussi, pays par pays, l’évolution de ces forces, grâce à 20 des meilleurs spécialistes des États européens où les nationalistes, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition, pèsent sur la vie politique.

Selon Manuel Valls, « expliquer, c’est déjà vouloir un peu excuser ». Ne lui déplaise et avant qu’il soit trop tard, il nous faut comprendre le danger nationaliste pour mieux pouvoir le combattre. »

Dominique Vidal

A voir sur Youtube :

https://www.youtube.com/watch?fbclid=IwAR1REOiWffW1WZFri_oV-30cbY1VBdyEz0IJ7CRtWS3VCtKQrSZEODXTTyc&v=YZ9-AQspmOw&feature=youtu.be

Son post scriptum : Si ça devait mal tourner, faudra-t-il reprendre le chemin des maquis ? En attendant, révisons un peu les chants de partisans. Y compris, si vous en êtes d’accord, celui des partisans juifs, que je dédie à mes amis de l’Union des juifs pour la résistance et l’entraide (UJRE) et de La Presse Nouvelle Magazine (PNM). Il se trouve dans le superbe disque des Zupfgeigenhansel, « Jiddishe Lieder » (https://m.youtube.com/watch?v=ImMEjLik1n8)

 

 

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !