semaine 28

Changement d’air

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 05 juin 2020

Pour le KVS, une rentrée de saison qui ressemblera à une sortie Photo © Danny Willems

« Quelques mesures à appliquer ». Mais mieux vaut examiner le protocole de près, histoire de bien évaluer dans quelle pièce on joue ! Car justement, côté scènes théâtrales autant que musicales, c’est le casse-tête et rares seront ceux qui pourront organiser les choses de manière à rencontrer le public sans risquer la faillite.  

Il est inévitable que beaucoup de directeurs/trices de salles culturelles changeront le programme initial de la saison à venir et plus que jamais l’art devra être combiné à la manière, au sens strict. Alors,à chacun de se creuser la cervelle et de soupeser sa cagnotte, au cas où il en aurait une. Dès que des initiatives, forcément originales, se préciseront, je ne manquerai pas d’y faire écho. 

Aujourd’hui j’ai connaissance de ce que deux « grosses institutions » ont imaginé pour la rentrée de septembre-octobre. 

D’une part, le KVS, Théâtre Royal flamand, qui collabore régulièrement avec le théâtre National, et, quand il le faut, prévoit les sous-titres nécessaires. Le détail n’est pas encore révélé, mais déjà on peut annoncer que le KVS se déménagera sur l’esplanade qui se trouve derrière ce théâtre « à la rencontre de la ville et d’un vent rafraîchissant ». Vu notre climat imprévisible, il y aura certainement des surprises, non seulement artistiques, mais certainement météorologiques. Dans les faits, il n’y aura pas de grande production, mais une kyrielle de petites formes ou des spectacles à distribution limitée, avec une part dédiée à la musique et à la danse. 

Toutefois, ce qui a vraiment retenu mon attention est une expérience inédite, qui intéressera les amateurs de théâtre intimiste. Il s’agit de The light that never goes out . Ce sont des interventions brèves et intimes à la lumière de la servante – la lampe qui reste toujours allumée au théâtre – auxquelles seules quelques personnes à la fois pourront assister 24 h durant.  Les « élus » à savoir ceux qui auront pris une réservation à temps, prendront place près de la source de lumière, dans l’intimité d’un.e seul.e artiste. Un spectacle en mode déconfinement minimaliste.

D’autre part, il y a l’opéra La Monnaie. Adieu à ses festivals de streaming lesquels, en vingt productions différentes sur trois séries, ont maintenu le lien avec le public, soit 150.000 spectateurs. Très joli score ! Cette fois, il s’agit d’une création qui portera la nom évocateur Is this the end dont le scénario, le livret et la partition sont actuellement en cours d’élaboration. Il s’agit donc d’une commande originale qui s’inspire de thèmes actuels, touchant à la solitude, à la mort, aux adieux. Ce ne sera donc ni une reprise ni une distribution restreinte, mais une trilogie qui serait répartie sur plusieurs saisons. 

En raison des circonstances « déconfinatoires », toutes les possibilités qu’offre la Monnaie seront exploitées, mais il n’est pas clair que le public, à petite dose ou non, sera présent. Selon une répartition étudiée dès le départ, la salle et la scène feront office de podium, tandis que les couloirs, l’ascenseur, le toit et même le tunnel reliant le plateau aux ateliers recevront une part des auditeurs, des solistes, des dix-huit choristes et des seize musiciens. La partition sera signée Jean-Luc Fafchamps et la mise en scène Ingrid Von Wantoch Rekowsky. Une metteuse en scène à forte imagination qui se trouvera certainement très à l’aise dans cette configuration inédite. 

KVS : Quai aux Pierres de taille, 1000 Bruxelles. Informations www.kvs.be

La Monnaie : Place de la Monnaie, 1000 Bruxelles. www.lamonnaie.be

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN