semaine 48

Folon, hôte de l’abbaye

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 06 novembre 2020

La Fontaine aux poissons. Folon. 2004 ©L.VdWalle

Par ces temps de disette culturelle, j’ai quand même trouvé de quoi passer d’excellents moments en plein air et en compagnie d’un artiste emblématique, à savoir Jean Michel Folon (1934–2005). 

Ces premiers jours de novembre, à la douceur et à  la luminosité exceptionnelles, m’ont engagé à me rendre à l’ancienne abbaye cistercienne de Villers-La-Ville qui accueille en ses ruines magiques, une vingtaine de sculptures parmi les plus évocatrices de l’artiste belge. Côtoyant, sans en avoir été tenté, l’art conceptuel, Folon a laissé une œuvre figurative et poétique ancrée dans les techniques traditionnelles. 

Beaucoup d’entre nous connaissent les illustrations et les aquarelles de Folon. Nettement moins d’amateurs ont vu ses sculptures qui reprennent ses thèmes favoris largement concentrés sur l’humain. Ses personnages avec chapeau et manteau - silhouette créée dans les années 60 et qui a des analogies avec celle imaginée par Magritte -  sont un type de Monsieur Tout-le-Monde auquel on peut éventuellement s’identifier. 

Destinées à être placées dans des environnements naturels, paysages , jardins et parcs, les sculptures s’échelonnent de 1989 à 2005, soit la deuxième partie de sa carrière. Aux détours de la promenade dans les ruines, les bronzes rehaussés de patines bien mis en valeur s’offrent à la contemplation. C’est poétique, agréable à regarder,  harmonieux , reposant, sans prise de tête, ce qui est salvateur en cette époque pandémique. Il y a, par exemple, les voyageurs à la valise ou des valises sans voyageur qui contiennent la mer, les mouettes et les bateaux. Il y a une fontaine aux poissons, et celle où une barque évoquant celle de Charon emmène son passager par delà le Styx. Ce serait la dernière oeuvre de Folon. 

Outre l’indéniable charme de cette visite, les amateurs d’histoire ne manqueront pas de s’attarder sur les différents aspects de ce patrimoine architectural, témoin de la vie des moines de l’ordre de Citeaux depuis le douzième siècle.


Folon Abbaye de Villers, 1495 Villers-La-Ville. Ouverture tous les jours de 10 h à 17 h jusqu’au 21 février 2021. Sauf 24, 25 et 31 décembre 2020. Réservation en ligne : www.villers.be

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Commentaires

Portrait de anonyme
Comme si il n'y avait pas de vrais sculpteurs en Belgique!

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN