semaine 22

Werk Ohne Autor, salut l’artiste

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 16 février 2019

Werk ohne Autor librement inspiré de la vie du plasticien allemand Gerhard Richter

C’est avec un petit retard sur l’actualité cinématographique que je viens vous faire part de mon enthousiasme au sujet du film Werk Ohne Autor réalisé par Florian Henckel von Donnersmarck. Un cinéaste allemand dont le nom est associé au mémorable film La Vie des autres. Dans une Allemagne au nazisme montant jusqu’à une après-guerre où se côtoient bourreaux et victimes, un très adroit scénario fait se croiser Histoire et histoires, rébellion contre les diktats et soutien aveugle au pouvoir. Ce film qui est inspiré par la vie du peintre allemand Gerhard Richter, artiste de l’Est passé à l’Ouest, amène aussi des questionnements sur l’art. Cet aspect des choses où pourtant se glisse l’humour, pourra peut-être sembler trop longuement développé pour ceux que ce sujet ne passionne pas.

Néanmoins ce film, qui dure trois heures, captive de bout en bout. Des acteurs imparables - tels Paula Beer dans le rôle de Ellie, de Tom Schilling dans celui de Kurt et enfin de l’excellent Sebastian Koch en docteur Seeband - happent le spectateur. Et ce Werk ohne Autor - titre intriguant tant qu’on n’a pas vu le film - charrie beaucoup de vérités, fait surgir des émotions tenaces, nous renvoie à des petites lâchetés qui coûtent cher, fait réfléchir au poids que pèse la politique au niveau personnel, aux décisions que l’on est capable ou non de prendre, au risque de choisir sa liberté, mais laquelle ?

On n’oubliera pas non plus que tout cela est soutenu par une assez séduisante romance, un joli fil rouge qui accompagne le spectateur à travers cette composition assez touffue.

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN