semaine 39

Bouchez-Double, l'homme qui parlait à l'oreille des amnésiques

Pasta par Michel Noirret, le 12 juin 2020

Allô tu m'entends? Non, l'avion de Lydia est passé juste quand tu me parlais... © Michel Noirret

Donc, Sa suffisance a décidé d’afficher en grand le plein soutien de son parti (ah ! s’il pouvait l’être ! mais pas que le sien !) à Martin Luther King et aux manifs contre le racisme (les violences policières, c’est autre chose, n’est-ce pas ?) et à condition qu’elles ne bravent pas les règles sanitaires en vigueur chez nous. Ce qu’aux Etats-Unis n’ont pas fait Latinos, Asiatiques et Blancs qui se sont joints aux Noirs pour protester contre la mort de Georges Floyd. Comme s’ils n’auraient pas pu attendre le déconfinement ! Trump-la-mort avait pourtant là, comme le MR, une raison supplémentaire de fustiger ces manifestants qui ne respectent rien, même pas la santé. Il ne l’a pas fait, on se demande pourquoi… Bouchez-Double et sa bande qui ne respectent pas grand-chose non plus, sauf le pognon, eux, l’ont fait.

Curieusement, nos experts belges en confinement n’ont pas hurlé sur le danger de propagation du virus lors des manifs américaines et elles furent nombreuses. Par contre, la manif bruxelloise sur le même thème a été sévèrement fustigée par les spécialistes. Pourquoi ? Ça risquait de toucher à nos chiffres ? Ceux des Amerloques, on s’en fout, c’est pas des gens comme nous. (Voir mon avant-dernier machin sur le rapport des chiffres à l’humanité.)

De la part du président d’un parti qui, sans vergogne, a gouverné (jamais) avec la NVA et notamment Théo Frankenstein dont les méfaits sont encore en vigueur, toujours sous l’égide du parti de Georges-Louis, ça décoiffe ! il ne s’est pas rendu-compte du ridicule, voire de l’obscénité et du mépris dans lequel il tient les électeurs. (Car, ne rêvons pas, c’est de politicotapin qu’il s’agit.) Mais un moment de honte, c’est vite passé, comme on dit.

Cela dit, à part François De Smet (Défi) aucun président d’un autre parti ne lui a remonté l’élastique du calcif au vibrion libéral.

Bref, Bouchez-Double a fait du Bouchez-Double. Il ne sait faire que ça et avec les succès que l’on sait.

Son prédécesseur, l’amer Michel, n’a fait guère mieux comme Premier ministre. Il a quitté son poste en laissant des dettes et a filé comme un malpropre à l'asile des carriéristes politiques en fin de parcours: la Commission européenne. Il continue d’y engranger succès sur succès (comment vous n’en savez rien ?) comme président du Conseil européen.

On a longtemps accusé les socialistes, pas nécessairement à tort, d’être souvent de grandes gueules aux haleines de banquets gras en soutien aux damnés de la Terre, aux forçats de la faim, etc. Aujourd’hui, on peut légitimement penser qu’avec son nouveau président le MR a viré à gauche radicalement.

Je serais le PTB, j’aurais des angoisses !

Faudrait pas croire qu’il n’y a que les libéraux francophones qui font dans le grandiose. En Flandres, ils en ont une pas mal non plus, Lydia Peeters. Ministre de la mobilité. Et elle se bouge! Comme vous l'aurez sans doute appris, cette brave dame a pris l’avion pour aller de Bruxelles à Anvers, quarante bornes, à tout casser. 

Mais pour une cause libérale : soutenir le petit commerce aéronautique en perdition. 

En payant sa place ? 

Qu’allez-vous penser là ? un§ libéral§ qui ferait la charité ? Ce serait contraire aux lois de la concurrence. 

Elle était invitée ! Et, bien sûr, au terme du voyage, petits fours et champagne, toujours gratos, aux frais du malheureux indépendant qui doit trimer pour joindre les deux bouts de la piste d’atterrissage ! Comme Ryan Air. Si c’est pas malheureux !

Allons, les amis du kérosène savent maintenant qu’ils ont des amis dans le poste de pilotage qui ne les laisseront pas mourir de faim et affronter les éléments déchainés de la nature, tout seuls sur le tarmac.

On dit merci qui ?

Merci, le monde nouveau qui s’annonce libéral !

Que le Monstre en Spaghetti Volant ( sans kérosène) vous touche de son appendice nouilleux.

Ramen.

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN