semaine 34

La danse du Centre (Jean Gol)

Pasta par Michel Noirret, le 24 avril 2019

Est-ce parce que notre belle planète est bleue, vue d'Apollo 17 en 1972, que le MR se sent l'âme messianique et pense la sauver avec "notre système économique"?

 

Corentin de Salle, propagandiste en chef du MR a encore frappé, avec un complice. Ça frôle l’association de malfaiteurs. Sans rire, ils titrent dans la Libre Belgique du 23/04/19 que "Notre modèle économique et technologique sauvera la planète".

Rappelons-leur poliment que la planète ne leur a rien demandé, elle en a vu d’autres et s’en est remise chaque fois; de plus, elle ne va pas voter MR aux prochaines élections. La planète serait-elle de gauche?

Mais sans doute en raison de son attachement aux valeurs chrétiennes, comme il l’a déclaré après l’incendie de Notre-Dame de Paris, de Salle se sent tenu à la charité, un peu comme Georges-Louis Bouchez-Double, l’agité de l'entonnoir montois. Le MR est un monde très spécial, il faut le savoir. C’est pourquoi proférer des âneries tout seul lui semble peu charitable. Notre Corentin préfère s’acoquiner avec tel ou tel demeuré rencontré dans l’une ou l’autre université où l’on forme imperturbablement des idiots bourrés de mathématiques. (Enfin, pas que, me dit-on…) Un incertain Damien Ernst, professeur d’on ne sait quoi à l'ULG, ça ou autre chose, ça n’a guère importance.

Tout de même, confier notre jeunesse à de pareils songe-creux, ça pose question.

Donc "Notre modèle économique et technologique sauvera la planète" osent, sans rougir l’intello en chef du MR et son acolyte (invétéré?).

Tout d’abord, et c’est moche pour l’argumentation idéologique de nos duettistes, "notre" modèle économique et technologique n’est pas celui du PTB. On voit tout de suite à quelles faciles conclusions ils en seraient arrivés. Non, "notre" modèle économique et technologique est bien celui du libéralisme échevelé, auquel adhère le MR, mais il n'est pas tout seul, lequel libéralisme nous conduit, pour notre bien et celui de la Libre Entreprise, au désastre dans lequel nous entrons. Les contorsions sémantiques deviennent dès lors un peu plus difficiles. Mais en vrais professionnels du discours idélologique, nos deux amis franchissent l'obstacle en se riant.

Ce qui nous permet de comprendre aisément à quoi ressemblent les savantitudes des grosses têtes du MR: des jihadistes déclarant que poursuivre les attentats nous sauvera du terrorisme.

Fallait y penser.

C’est fait.

Les docteurs en philosophie, ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait, aurait dit Audiard.

Que le Monstre en Spaghetti Volant vous touche de son appendice nouilleux.

Ramen.

PS: ayons une pensée émue pour Wichel et sa belle qui triment à vélo sur les pentes pyrénéennes, au lieu d'illustrer mes articles. Alors qu'il y a des hélicoptères pour survoler tout ces beaux paysages.

 

Mots-clés

Commentaires

Portrait de Wichel
Y a pas à dire, t'es en forme. Pense à venir avec moi monter un col

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN