semaine 44

Le vaccin anti-Covid-19 doit être un bien public mondial

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 18 septembre 2020

Photo © Olivier Polet

Ce lundi 14 septembre 2020, à la veille de l’ouverture de la 75ème Assemblée des Nations Unies, une délégation conduite par le Professeur Riccardo Petrella et l’ancien Sénateur Pierre Galand a été reçue à 13h45 par Madame Barbara Pesce Monteiro, représentante à Bruxelles du Secrétaire Général des Nations Unies auprès de l’Europe et de la Belgique. La délégation représentant un groupe de 177 personnalités mobilisées par l’association Agora a remis une lettre à l’attention de Mr Guterres et du président de l’A.G. des N.U. l’ambassadeur Volkan Bozkir, plaidant pour faire du vaccin anti Covid-19 un bien public mondial.


Riccardo Petrella, Barbara Pesce Monteiro et Pierre Galand Photo © Jean-Frédéric Hanssens. Photo de l'article © Olivier Polet

Aujourd’hui, on ne peut plus compter sur la générosité de scientifiques humanistes comme Jonas Salk ou Albert Sabin qui ont refusé de breveter leurs vaccins anti-poliomyélite et offert leurs remèdes à la Terre entière. Face à l’avidité de ceux qui investissent leurs énormes réserves financières dans les sociétés pharmaceutiques pour en gagner encore plus, il faudrait donc que la « communauté internationale » impose un peu de décence aux multinationales et à des États eux aussi égoïstes.

C’est ce que s’est dit Riccardo Petrella et ses complices de l’Agora des Habitants de la Terre qui ont initié une vaste campagne pour que l’émergence d’un éventuel vaccin contre le Covid-19 soit l’occasion de redonner priorité à l’humain plutôt qu’au business profitable. Ils ont donc décidé d’interpeller le Secrétaire général des Nations Unies à l’occasion de la 75ème Assemblée générale de l’ONU pour que, face à la pandémie due au Covid-19, les moyens de préserver la santé et la vie des habitants de la Terre, soient considérés comme un bien public mondial mis à la disposition de la population mondiale à un coût accessible pour tous.

Leur croisade a dû paraître juste et nécessaire puisqu’en quelques jours 176 personnes venues de 33 pays ont cosigné la lettre ouverte qui a été envoyée au Secrétaire général de l’ONU ainsi qu’à une série d’institutions internationales censées réguler les relations mondiales dans l’objectif d’un vivre-ensemble digne, libéré des égoïsmes liés à l’argent.

De nombreux médias de par le monde se sont aussi engagés à publier cette lettre ouverte qui propose des pistes concrètes pour que la loi du plus fort ne soit plus la logique dominante.

Alain Adriaens Lire l'article sur POUR.press

Lire par ailleurs d'autres articles parus sur le sujet sur le site entreleslignes.be : https://www.entreleslignes.be/humeurs/zooms-curieux/les-vaccins-biens-communs
et
https://www.entreleslignes.be/humeurs/les-indign%C3%A9s/covid-19-p%C3%A9tition-pour-le-vaccin-universel-et-gratuit


La lettre ouverte au Secrétaire général de l’ONU sur le vaccin Covid-19, promue par l’Agora des peuples de la Terre.

Monsieur le Secrétaire Général,
Le Conseil Économique et Social de l’ONU a alerté la communauté internationale sur l’aggravation des inégalités entre les populations du monde dans le domaine de la santé, notamment face à la pandémie Covid-19(1). Dès le mois de mai, nombreux ont été les appels et les propositions demandant que la 75ème Assemblée générale de l’ONU affirme que le futur vaccin Covid-19 doit être un bien commun, un bien public mondial, gratuit, droit à la santé de tous les êtres humains, primant sur la rentabilité financière et sur la sécurité sanitaire dite « nationale » des populations plus aisées des pays les plus riches(2).

Pourtant, à ce jour, les intérêts des plus forts semblent dominer dans les réponses face à la pandémie. Tant que les causes structurelles qui alimentent la primauté des plus forts ne sont pas éliminées, il n’y aura pas d’inversion de route.

Dans le domaine de la santé au niveau mondial, voici les trois causes à éradiquer en priorité :

  • Le droit d’appropriation privée sur le vivant à but lucratif introduit dans la législation sur la propriété intellectuelle dès 1980 par les États-Unis et confirmé en 1998 par l’Union européenne ;
     
  • Les tendances nationalistes xénophobes en matière de sécurité l’emportant sur la responsabilité commune, partagée des peuples et des États en matière de sauvegarde, soin et promotion de la vie de tous les habitant·e·s de la Terre ;
     
  • Les mécanismes de la finance mondiale actuelle, notamment la privatisation des activités d’épargne et de crédit qui alimentent la croissance des inégalités de richesse entre les pays. Ces inégalités viennent aussi d’être bien documentées dans un récent rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (UNCTAD(3)).

Au vu de ce qui précède et connaissant votre engament personnel en faveur du droit à la vie de tous les habitants de la Terre, nous vous demandons, Monsieur le Secrétaire Général, d’œuvrer à l’occasion de la 75ème Assemblée générale de l’ONU, dans le cadre des compétences et des pouvoirs qui sont les vôtres, en faveur de l’examen et approbation de trois initiatives.

  1. Abandonner en 2020 et 2021 la brevetabilité du (des) vaccin(s) contre la Covid-19 à titre privé et à but lucratif et créer une task force mondiale de l’ONU chargée de proposer une révision des règles en vigueur en matière de propriété intellectuelle, en réponse adaptée aux exigences mondiales actuelles. L’objectif est de favoriser la concrétisation d’une conception coopérative et mutualiste de mise en commun, sous la responsabilité politique publique, du bien commun mondial qu’est la connaissance, au service du droit d’accès universel et gratuit aux thérapies contre la Covid-19.

  2. Favoriser le lancement d’un programme mondial « Une nouvelle finance pour la santé de tous ». Le programme aurait comme but de promouvoir une forte capacité de production et de collecte de ressources financières autonomes des pays dits « pauvres ». Les instruments appropriés existent : régénération des caisses d’épargne publiques, des instituts de crédit publics, des sociétés d’assurance publiques surtout à l’échelle internationale par des accords de coopération étroite Sud-Sud ; une Banque mondiale transformée graduellement en une « caisse de dépôts et de consignations » mondiale ; interdiction des produits dérivés et des fonds spéculatifs dans les domaines concernés par la santé ; élimination des paradis fiscaux et nouvelle fiscalité sur les fortunes, comme proposé par le groupe des 83 « Millionnaires au nom de l’Humanité ». L’augmentation des capacités autonomes locales est fondamentale notamment dans les domaines d’activités qui concernant les biens communs et publics essentiels pour la vie (tels que l’eau, l’alimentation, l’énergie, le logement et l’éducation).

  3. Mettre en place un groupe de travail chargé de formuler des propositions en vue de la création d’un Conseil de Sécurité des biens communs et publics mondiaux (pour commencer : eau, santé, connaissances). Le Conseil aurait une triple fonction :- 1 alerte/tour de guet (observation, anticipation, de détections des émergences, évaluation à court et à long terme…) ;- 2 initiative (rédaction de dossiers à l’adresse des autorités publiques de tutelle, propositions de débats et consultations publiques des citoyens, propositions d’interventions législatives…) ;- 3 contrôle et propositions de mesures de sanction (en cas de non-respect des consignes de sécurité établie par les autorités publiques mondiales).

Vaccin(s), finance et sécurité, voici, Monsieur le Secrétaire Général, les trois axes de nos propositions.

Nous vous remercions vivement de votre aimable attention, dans l’espoir que les propositions feront l’objet de votre bienveillante considération dans le cadre de vos engagements en faveur d’une politique de la santé mondiale commune, publique et juste.

Nous vous prions, Monsieur le Secrétaire Général, de croire à l’expression de nos sentiments les plus distingués.

Agora des Habitants de la Terre



La liste des signataires, ce 18 septembre 2020
177 signatures (par ordre alphabétique) de 33 pays :

Dalia Acosta, Journalist (Cuba)* ● Alain Adriaens, Ecologist, Former Member of Brussels Parliament (Belgium) ● Vittorio Agnoletto, Ass.Prof. Globalisation and Health, Milan Univ.(Italy)*● Mateo Alaluf, Emeritus Professor, Free University of Brussels● ULB (Belgium)* ● Flaviana Alves Barbosa, President SINDSAUDE (Brazil) ● Michel Aragno, Biologist, Emeritus Professor, Univ.of Neuchatel (Switzerland) ● Marcos P Arruda, Economist, Educator (Brazil) ● Ferando Ayala, Former Diplomat (Chile) ● Said Ayachi, Pres. Algerian C.tee of Solidarity with Sahraoui People (Algeria)* ● Alessane Ba, Dir. Centre Hum.de Métiers de la Pharmacie (France) ● Guido Barbera, Pres.NGO CIPSI, (Italy) ● Marcelo Barros, Benedictine Monk (Brazil) ● Piero Basso, NGO ”Costituzione Beni Comuni” (Italy)* ● Brita Bastogi, Comtesse (Denmark)* ● Nadia Batok, International Relations, (Macedonia & Italy) ● Liberato Bautista, Pres. NGO Committee of United Nations (Philippines) ● Fadi Benaddi, Prés.Institut européen de la Culture Arabe, Brussel, s (Belgium)* ● Paolo Bertagnolli, Former president”Centro Pace Bolzano” (Italy) ● Yves Berthelot, Former Président, OMCT (France)* ● Fabian Bicciré, Professor, National University of Rosario, UNR (Argentina) ● Marc Bontemps, Former Director, Oxfam-Wereldwinkels (Belgium)* ● Menotti Bottazzi, Activist, International Solidarity (France)* ● Giovanni Brandimante, Public Health and Human Rights (Italy) ● Jacques Brodeur, Pres. NGO “Education à la Paix(CND-Québec) ● Francis Carlier, Ligue de Sainte-Walburge (Belgium ● Cecilia Capanna, Director, Othernews (Italy) ● Joao Caraça, President, University of Coimbra (Portugal) ● Beranrd Cassen, Former Dir. Gén, Le monde diplomatique (France) ● Manuel de la Iglesia Caruncho, Journalist and writer (Spain) ● Albert Carton, Trade Unionist (Belgium)* ● Marcos Carvalho, Psychologist (Brazil) ● Sergio & Clara Castioni. Librarians (Italy) ● Luca Cecchi, Retail Trader (Italy) ● Monique Cerisier ben Guiga, Honorary Senator (France)* ● Roberto Colombo, Mayor, Canegrate-Milan (Italy) ● Francesco Comina, Journalist, Bolzano Theatre (Italy) ● Edgardo Condeza Vaccaro, Pres. NGO “Mov Consulta y Derechos” (Chile) ● Robin Correa, Member of associations (France) ● Alain Dangoisse, Dir. Maison du développement, Cath. Univ. Louvain (Belgium) ● Ina Darmstaedter, International Berliner Peace Festival (Germany) ● Virgilio Dastoli, Pres. European Movement (Italy) ● Éric David, Emeritus Professor, Free University of Brussels (Belgium)* ● Edwin de Boevé, Director, Dynamo International (Belgium)* ● Véronique Dekeyser, Hon. Member of the European Parliament (Belgium)* ● Jean-Marc Delgery, Director “Communauté Emmaus” Sète (France) ● Fabrice Delvaux, Environmental Education Projects (Belgium) ● Pierre de Maret, , Emeritus Rector, ULB (Belgium)* ● Armando De Negri, Physician, UN Human Rights Committee (Brazil) ● Jonathan Félix de Souza, Teacher, Cand. PhD PUC Minas (Brazil) ● Boaventura de Sousa Santos, Prof. Univ. of Yale and Coimbra (Portugal)* ● Ulrich Duchrow, Professor, University of Heidelberg (Germany) ● J-M Ducomte, Prof. univ. Toulouse, Hon Pres “Ligue Enseignement” (France)* ● Ian Dunlop, Ecologist (Australia)* ● Bernard Duterme, Director, CETRI ● Centre tricontinental, (Belgium)* ● Amoud Emmanuel, Peasants organisation AMT/WAFA (Camerun) ● Henri Eisendrath, Emeritus Professor, Vrije Universiteit Brussels (Belgium)* ● Yvon Englert, Rector, Free University of Brussels -ULB (Belgium)* ● Anibal Faccendini, Dir.“Catedra del Agua”, Nat.Univ. of Rosario (Argentina) ● Gianfranco Fattorini, Former Co-president of MRAP (France)* ● Adriana Fernandez, Writer (Chile) ● Norma Fernandez, Communicator, World Social Forum ( Argentina) ● Reinaldo Figueredo, Former Minister of the Presidency (Venezuela) ● Alfio Foti, President NGO “Altra Storia” (Italy) ● Laura Furcic, Writer (Venezuela) ● Pierre Galand, Former Senator, Head of several NGOs Human Rights (Belgium) ● Jean-Claude Garrot, Journalist (Belgium) ● Enrico Garzaroli, Hotelier (Bahamas)* ● Lilia Ghanem, Anthropologist, Chief Editor “Badael” (Lebanon) ● Louis Giot, Artist Peinter, ancient deported worker (Belgium)* ● Philippe Giroul, Environmental Activist anti Nuclear (CND-Québec) ● José Gotovitch, Honorary Professor, Free University of Brussels ULB (Belgium)* ● Gwenaelle Grovonius, Member of Parliament, (Belgium)* ● Habib Guiza, Secr. Gén. Conf. Générale Tunisienne du Travail, (Tunisia)* ● Abdel Karim Hanbachi, Lecturer Arab Literature, Univ of Enna (Italy) ● Phil Harris, Editor (Scotland) ● Christiane Hessel, Human Rights Activist (France)*● Thomas Hilker, Social activist (Germany)* ● Mushahid Hussain, Senator (Pakistan)* ● Serge Hustache, Member of the Parliament (Belgium)* ● Luis Infanti de la Mora, Catholic Bishop, Aysen, Patagonia (Chile) ● Pierre Jasmin, Artist for Peace (CND-Québec) ● Homeyra Jazairy, Activist Human Rights (France) ● Patrick Jonniaux, Journalist (Belgium) ● Habib Kazdaghli, Professor of history, University de Manouba (Tunisia) ● Fatoumata Kane Ki-Zerbo, Writer (Senegal & Burkina Faso) ● Branislav Kocic, Writer (Serbia) ● Nicolas Labajos, Communication Specialist, Social organisation (Chile) ● La Boisselière, A socio-political Forum (L.& M.Grinceau, Ph. Veniel) (France) ● David Lallemand, Communication Specialist, Children Rights (Belgium) ● Gianni La Torre, Former Rector, University of Calabria (Italy) ● Mady Ledant, Szecr. Reg. NGO “ Equipes Populaires”, Nivelles (Belgium) ● Danielle Lefèvre, Journalist (Belgium)* ● Jim Lobe, Journalist (USA)* ● Michele Loporcaro, Farmer, NGO “Acqua bene comune”(Italy) ● Flavio Lotti, General Coordinator, National Tavola della Pace (Italy) ● Carminda Mac Lorin, Dir.Gen NGO Katalizo, Montreal Univ (CND & Colombia)● Victoria Malvar, Philologist (Spain) ● Eliane Mandine, NGO “Médicament Bien Commun” (France) ● Gustave Massiah, international Council, World Social Forum (France)* ● Christine Mahy, Secr Gen, Wallonian Network against Poverty (Belgium)* ● Roberto Massari, Publisher (Italy) ● Federico Mayor, Former Director General UNESCO (Spain) ● Alessandro Mazzer, Industrial manager (Spain) ● Sarah Melsens, Platform on Health and Solidarity + Eur.Network. Against Privatization of Health and Social Protection (Belgium) ● Maria Grazia Meriggi, Professor, University of Bergamo (Italy)* ● Jean-Louis Mignot, Honorary Ambassador (Belgium)* ● Luis Moita, Univ. Prof. Permanent Peoples Tribunal, CIDAC founder (Portugal)* ● Monastero del Bene Comune, (Paola Libanti, Silvano Nicoletto), (Italy) ● Loretta Moramarco, Lawyer, NGO “Acqua bene commune” (Italy) ● Maurizo Montalto, Lawyer, Former pres. Water Public Enterprise Naples (Italy) ● Anne Morelli, Honorary professor, ULB (Belgium) ● Vanni Morocutti, on behalf of “Communauté La Poudrière” (Belgium) ● Said Mourtada, Scientific Officer, Vulcania (France) ● Simon Moutquin, Member of Parliament (Belgium) ● Roberto Musacchio, former Member of European Parliament, (Italy) ● Chandran Nair, Global Institute of Communication (India)* ● Marinella Nasoni, Retired Trade Unonist (Italy) ● Christine Pagnoulle, NGO ATTAC -Liège (Belgium) ● Maria Palatine, Harpist, Singer, Composer (Germany) ● Xavier Patti, Male Nurse, Medical House (Belgium) ● Alfonso Pecoraro Scanio, Former Minister for Environment (Italy) ● Tonino Perna, Professor, Univ. of Messina (Italy) ● Emma Pernia, Research Trade Union, Ispra (Italy) ● Christiane Perregaux-Loup, Honorary Professor, University of Geneva (CH)* ● Nicola Perrone, Press Officer “Solidarietà Internazionalel, NGO “CIPSI” (Italy) ● Riccardo Petrella, Emeritus Professor, Catholic Univ. of Louvain -UCL (Belgium) ● Christophe Pettiti, Secr.Gen.Institut droits de l’homme, Barreau Paris (France)* ● Tony Phillips, Writer (Ireland) ● Luc Pilmeyer, Artist, (Belgium) ● Carol Pinto-Aguero, Ass.of Chilean Specialists in Foreign Affairs (Chile) ● Pietro Pizzuti, Commediographer, Actor, Poet (Belgium) – Pressenza, International Press Agency for Peace and Noviolence (Int.) ● Jean-Yves Proulx, Activist, Citizens Democracy and Education (CND-Québec) ● Gianluigi Quentin, Diplomat (Italy)* ● Puthan V. Rajagopal, Founder and president of Jai Jakat 2020 (India) ● Júlia Diniz Rena, Information technology, (Brazil) ● Luiz Carlos C B Rena, Teacher, Social Psychology and Social Education (Brazil) ● Ricardo Rias, Journalist (France) ● Diego Pereira Rios, Professor, Cand. PhD, Univ. of Montevideo, (Uruguay) ● Arsenio Rodriguez, Ecologist (Puertorico) ● Anne Rondelet, Comparative literature (Belgium) ● Paul Sailz, Entrepreneur (France) ● Jean Salmon, professeur honoraire de la Faculté de droit de l’ULB ● Marc Sapir, Retired, European Trade Union Institute (Belgium)* ● Lucie Sauvé, Professor, Univ. of Québec in Montréal/UQAM (CND-Québec) ● Roberto Savio, Journalist, President “OtherNews” (Italy) ● Catherine Schlitz, Prés. Présence et Action Culturelles, Angleur (Belgium) ● Françoise Schein, Artist, Acad. Royale Sciences, Arts et Lettres (Belgium) ● Tobia Schnebli, Parti du Travail (Switzerland) ● Patrizia Sentinelli, Former Deputy Minister Foreign Affairs (Italy) ● Danny Singoma, Dir.Gen. NGO CENADEP (D.R. of Congo)* ● Oliviero Sorbini, Ecologist (Italy) ● Daniel Sotiaux, Président Fondation Henri La Fontaine (Belgium)* ● Nestor Streel, Université du 3ème Âge, Jupille (Belgium) ● Sarah Suzan, Physiotherapist (Brazil) ● Bernard Tirtiaux, Artist, Writer (Belgium) ● Gianni Tognoni, Physician, Secr Gen Permanent People’s Tribunal (Italy)* ● Eric Toussaint, Dr Political Science, Universities of Liège and Paris VIII (Belgium)* ● Hélène Tremblay, Writer, Researcher, Photographer (CND-Québec) ● Mokhtar Trifi .Former President TLHR, V.President OMCT (Tunisia)* ● Olivier Turquet, Journalist, Teacher (Italy) ● Ryz Tyb, Media’s activist (South Africa)* ● Università della Terza Eta, (G.Petrella Tirone, Lia Roberto, teachers) (Italy) ● Université du Bien Commun (C.Bertelli, C.Dehove, C.Ducrey, JP.Derumier, G.Yovan) (France) ● Felipe Van Keirsbilck, Secr. Gen. Conf. Nat. des Employés (Belgium) ● Antonio Vergara, Journalist (Italy) ● Rodrigo Vergara, Entrepreneur (Chile)* ● José Vermandere, Trade Unionist (Belgium) ● Marco Vianello-Chiodo, Diplomat (Italy) ● Moema Viezzer, Sociologist (Brazil) ● Emanuele Villa, Director, NGO “Scuola Politica” (Italy) ● Mariangela Villa, President NGO “Costituzione Beni Comuni” (Italy)* ● Arlindo Villaschi, Economist (Brazil) ● Karine Watelet, Journalist (Belgium) ● Jean-Pierre Wauquier, Physician, president NGO “H²O” (France) ● Genevieve Young, Author (Canada) ● Peter Zangl, Directors Board, OMCT Europe (Germany)* ● Jean Ziegler, Emeritus Professor, UN Council on Human Rights (Switzerland)*


AGNU 75 : Entretien avec le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres


 

 

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN