semaine 40
Portrait de André Fromont
Haïculs bénis/André Fromont

Le monde n'est pas à nous

Le 08 septembre 2020

&

Image: 

Le monde n’est pas à nous

Un bruit flou qui s’éloigne

Un ailleurs

 

Bela s’est échappée

Le calme est revenu

Tout est désert

Une fourmi dans l’ombre

Sur le sol nu

S’agite

Sans rien faire

 

Le monde n’est pas à nous

Juste un tourbillon, de la poussière

Un ailleurs

 

Anya attend le client

Sur le tabouret du bar

Devant une bière plate

Des idées folles dans la tête

Occupée à n’en plus finir

Avec le temps perdu et

Le temps à perdre

 

Le monde n’est pas à nous

Une masse d’eaux troubles vide de sens

Un ailleurs

 

Laura écoute la nuit

Une histoire cachée

Un vent chargé d’odeurs

Elle met la barre plus haut

Avant d’aller dormir

Et tout s’envole

En un rire étouffé

 

Le monde n’est pas à nous

Une ondulation au bout d’un élastique

Un ailleurs

 

Jed meurt d’envie

De descendre à la prochaine gare

Ombre d’un souvenir fabriqué

D’un rêve trop précis

Il lit sur toutes les lèvres

Les mêmes mensonges

Les faux bonds

Ses points faibles

 

Le monde n’est pas à nous

Une impassible demi-lune

Un ailleurs

 

Sur le versant opposé

La berge d’un fleuve calme

Bela s’y contrôle

Hardiment

Elle est l’image d’une vapeur

Jaillie d’une fiole

Dans l’humidité de midi

Un nuage brillant

Une clarté

J’ai déjà vu ça

 

Ce monde n’est pas à nous

Cette géométrie Imprévisible

Des signes

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN