semaine 50
Portrait de André Fromont
Haïculs bénis/André Fromont

Une vie sans trucage

Le 06 janvier 2018

&

Image: 

Julie se perd
Le regard arrêté
Sur un nœud de bois
La lumière s'efface
Le nœud reste
Larme immobile
Dans un œil anonyme

Julie tourne sans rien faire
Elle s'éclabousse d'un reste de pluie
En tête, un inventaire
De mauvaise herbes
De souvenirs de ciels
D'un arbre très haut
De paniers vides
Elle se goinfre de parents fabuleux

Julie s'égare
Dans une clarté grave
Des larmes vives
En giboulée
Coulent du fond de ses sens
Sur les chemin des joues
Terminus le cou

Julie s'évade
Par une brèche
Où menace un vent furieux
Vers une vie muette d'ombres
Vite et bien
À l'écart des ruses
Et des règles

Julie appelle ses mots
Armée de mille-pattes
En touffu désordre
Ils créent
Un air à boire
Une lune mentale
Une vision d'amour
Pour un vieux casse-cou
Une vie sans truquage
Une vie

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN