semaine 33
Portrait de André Yoka Lye
Confidences du chauffeur du Ministre

Covid.19 – 60 : Indépendance cha cha

Le 03 juillet 2020

Ah ! J’oublie à chaque confidence de signaler que le confinement-là du Covid-19  a fait des migrants et des exilés involontaires et forcés. C’est le cas d’un ami de mon Ministre, Schengenois de nationalité, Schengenois de père et de mère, de grand’ père et de grand’mère, et de passage à Kinshasa.  Ami d’enfance du Ministre à   l’époque où ce dernier usait ses culottes d’écolier là-bas dans un collège schengenois (ce qui, entre parenthèses, fait dire à Radio-trottoir que notre Ministre est  en réalité  … schengenois ;  mais  schengenois  de contamination et d’acculturation, peut-être même de nationalité hybride…).  Mais rendons à Radio-trottoir ce qui est à Radio-trottoir, et au Ministre ce qui est au Ministre !

… Et donc pour fêter l’indépendance et le déconfinement de la République Autonome de la Gombe (RAGE), mon patron de Ministre m’a demandé de servir de guide touristique à son ami le Schengenois, Schengenois-de-père-et-de-mère. J’ai pensé l’épater en le promenant à bord d’un taxi-bus à travers les coins chauds de Kin…

Mon Schengenois de touriste a effectivement été épaté. Non pas vraiment à cause des racontars en tous sens, en sens dessus-dessous dans un taxi-bus transformé en tribune politique ; non pas vraiment à cause de l’ambiance de folie à gogo partout, malgré les mesures-barrières encore en vigueur ; non pas vraiment à cause des belles de trottoir dandinantes ; mais à cause du label « 1960 » partout, tout en clignotements éblouissants.

‘’1960’’-ci,  ‘’1960’’-là.  A Matongue-Molokai : 1960 !  A Beau-Marché-Shetay : 1960 ! A Bandal-Bloc : 1960 ! A Tsangu-Chine-Populaire :  1960 ! Mais aussi au Marché Type K : 1960 ! A la Kermesse ‘’Indépendance Cha Cha’’ : 1960 !  Mais aussi chez les ‘’bongolateurs-cambistes’’ : 1960 !  Mais aussi chez les marchandes ambulantes : 1960 !

« Ah, s’exclamait tout le temps l’ami schengenois, quelle date emblématique, 1960 ! Quel peuple patriote, le peuple congolais ! Quelle méditation citoyenne et créative autour de la célébration de cette date de l’Indépendance : 1960 ! ». C’est en ces termes enthousiastes et béats qu’au retour à la résidence ministérielle, le Schengenois a rendu compte à son ami Ministre de sa randonnée à travers la ville.

Aïe ! par discrétion … stratégique et patriotique, je n’ai pas osé confesser à l’ami schengenois de mon Ministre qu’en fait « 1960 » était le nouveau taux de change du Franc congolais dévissé, par rapport au dollar.  Pauvre Franc congolais en ivresse et en détresse…

Image: 
Le franc congolais en liasses imposantes. Photo © Véronique Vercheval

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2020 design by TWINN