semaine 42

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Portrait de Jean Rebuffat
Les tables de l'ogre

Le Cercle des Panseurs libres

Le 11 juillet 2016

Mais non, l'Ogre n'avait pas succombé à quelque indigestion ! Son credo, si le mot convient, c'est celui d'une cuisine attentive à des valeurs qui nous sont chères : le respect de la planète passe aussi par les aliments ; la culture, par la table et le libre examen, par la dégustation. Le plaisir et la fraternité étant parallèles, ne croyez pas qu'il s'agisse de vous embarquer dans l'une ou l'autre croisade désolante et sectaire. Je ne suis pas devenu végétarien. Voilà pourquoi désormais c'est dans ce Cercle des Panseurs libres (ah, on me dit qu'il y a une faute d'orthographe?) que paraîtront mes billets.

Ayant un peu fait le tour de l'essentiel, passons à présent à l'accessoire et voyons ce qui se fait ailleurs que dans ma propre cuisine, où, selon l'humeur du moment, je n'hésiterai pas à revenir si j'ai des conseils à vous proposer. Mais examinons produits, marchés, restaurants et coutumes ou tendances d'un œil neuf... Désormais, dès la rentrée, et à une cadence certes variable mais néanmoins soutenue, vous trouverez donc sous ma plume une rubrique un peu différente, plus courte, axée sur un seul point, qui peut aller de la critique d'un restaurant à l'examen de points controversés comme faut-il boire de la bière avec la pizza ou mettre du fromage dans le gratin dauphinois ?

Par ailleurs, les négociations sont en cours (il nous reste quelques bouteilles à vider), je ne désespère pas d'inviter un mien ami pansu et goûtu à vous soumettre ses excellentes recettes (même si, pour en revenir à la bière et à la pizza, je ne partage pas toujours ses coups de cœur) ici-même.

D'ici là, bel été, bonnes vacances, bon appétit et large soif.

Image: 

<p>Photo &copy; L&#39;Ogre</p>

Ajouter un commentaire

Du même auteur

Les nuages menacent. Le spectacle sera grandiose. Et les dégâts, considérables. Ici l'ouragan Michael en Floride. Photo © DP

Il n'y a pas qu'une seule fenêtre, sur la Rambla, pareillement décorée à Barcelone, où la langue castillane semble avoir pratiquement disparu. Drapeaux indépendantistes ou slogans pareils flottent un peu partout. Photo © Jean Rebuffat

Barcelone, 2018. Le rêve catalan d'un Premier ministre français. Photo © Jean Rebuffat

Capture d'écran Twitter.

La stratégie du coucou, c'est bien joli, mais là au moins, Google a payé les murs... Photo © Jean Rebuffat

Manifestants pacifiques que la lumière du soleil inondé face à Notre-Dame de Fourvière. Photo (c) Jean Rebuffat

Saisie d'écran La Libre.be

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN