semaine 50

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Portrait de Richard Tassart
"Street/Art", le blog de Richard Tassart par Richard Tassart

Tous les billets

07 décembre 2017

Jana et JS, un album photo.

Un visage caché : un portrait tronqué.

 

29 novembre 2017

João Mauricio aka Violant, montrer ce qui est caché.

Apocalypse 10-3, inspirée d'un passage des Evangiles et de la vue d'une rivière polluée par une usine quand il était enfant.

 

Violant, comme « violent ». C’est peu dire que sa peinture étonne ; elle fascine par son ambition, sa sincérité, son authenticité et sa force.

10 novembre 2017

Pichi et Avo, le jeu des apparences

Une fresque couvrant le mur d'une maison de plusieurs étages.

Depuis 2006, Pichi et Avo, deux street artists espagnols de Valence, font œuvre commune. Commune, au point de fondre leurs patronymes respectifs en « Pichiavo ».

01 novembre 2017

Esthétique gothique, Éric Lacan, Le Mur 12, octobre 2017.

Un tableau de Lacan. On y retrouve le même univers graphique (motifs récurrents, sophistication de la composition et de l'exécution etc.)

Je me garderai bien de faire l’histoire des représentations de la mort, de ses attributs et de son sinistre cortège (le cadavre, le squelette, les os, les tombes, le corbeau, le sablier etc.) « Vaste programme », trop ambitieux pour mes modestes c

25 octobre 2017

«Quoi, ma gueule! Qu’est-ce qu’elle a, ma gueule?», Grégos, sculpteur

"La moquerie". Le masque qui a rendu Grégos célèbre en 2006.

Un artiste qui colle avec un pistolet plus de 1000 masques représentant son visage, non seulement à Paris, mais dans plus de 18 villes étrangères, ça interroge ?

19 octobre 2017

La mort en noir et blanc. Entretien avec Itvan K

Une longue fresque structurée par une diagonale traversant l'angle droit formé par les deux murs de l'atelier.

Je ne crois pas au destin, à la prédestination, je sais que le futur n’est pas écrit. Par contre, je crois au hasard. A condition de se mettre d’accord sur sa définition.

11 octobre 2017

Poète…vos papiers ! Fred Le Chevalier.

Un beau mur de briques d'un édicule de la Ville de Paris, sous un réverbère, une composition formée d'un personnage et de troncs d'arbres coupés.

Dans tous les pays, le street art explose comme les crocus au printemps. « Tous les pays », l'expression est excessive ; disons, les pays qui tolèrent une expression plus ou moins encadrée des artistes urbains.

04 octobre 2017

Quelques éléments de réponse à des questions qui me tarabustent depuis plus de 50 ans

Le caméléon symbolise l'Homme dans l'imaginaire de Sitou.

Mon histoire croisa le beau récit de Mika Waltari, qui fait dire à son personnage principal, Sinouhé : « Un jour mes yeux s’ouvrirent, je m’éveillai comme d’un rêve et, l’esprit bouilla

28 septembre 2017

Codex urbanus, histoire de rire.

Les chimères de Codex urbanus "traversent" les "calligraphes" de Dark's Snoopy.

 

19 septembre 2017

Reportage: «L’Aérosol» Paris, a place to be?

L'intérieur du hangar. Une fonction polyvalente. Les murs sont décorés de fresques.

Si Paris vaut bien une messe, l’Aérosol vaut bien une visite, voire deux !

Pages

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN