semaine 34
Portrait de Thierry Robberecht
Allo, allo, quelle nouvelle

Homo Adolens

Le 20 février 2019

Personne ne sait vraiment ce qui s’est passé dans la nuit du 20 au 21 juin 2027. Une météorite aurait frôlé la terre ? L’attraction entre les astres du système solaire se serait modifiée ? Pourquoi ? Personne ne sait. Les scientifiques se bousculent sur les plateaux de télévision pour ne rien expliquer. La seule certitude, c’est que l’organisation des humains s’est trouvée complètement transformée. Pour la première fois depuis des millénaires l’Homo Adolens et l’homo Infans ont supplanté l’homo sapiens. Des paléontologues ont déclaré que l’Homo sapiens avait fait son temps et qu’il était condamné à disparaître après des siècles de décadence. De leur côté, les enfants et les adolescents dressent un bilan terrible de la gestion du monde par les adultes : l’esclavage, la pauvreté, le racisme,la sous-condition féminine, plusieurs génocides et une planète en danger de mort. Tout doit changer.Maintenant !

Des scènes dramatiques se sont déroulées cette nuit-là. Des bébés ont mordu jusqu’au sang le sein de leur mère et des enfants ont mis le feu à la chambre des parents endormis. Des adolescents ont violé leur mère et torturé leur père. Traumatisés, les parents obéissent aux enfants. Ils se terrent dans leur chambre et n’en sortent qu’avec la permission de leurs propres gosses. Le pouvoir a changé de camp. La révolution a frappé dans toutes les familles mais aussi au plus haut niveau de la planète.

La terre n’est plus une multitude d’états qui se tirent dans les pattes mais une grande République terrestre dirigée par une Présidente, Paula, une jeune Namibienne de quinze ans. Les généraux des armées et les principaux ministres des gouvernements ont aussi été remplacées par des ados. Terminées les petites monarchies et républiques jugées obsolètes, archaïques et inégalitaires. Vive la République mondiale ! Les organes de presse et Internet sont également aux mains des adolescents. Finies les gentilles manifestations du dimanche. Il s’agissait d’un renversement du pouvoir des adultes, la première véritable révolution d’une génération sur une autre dans l’histoire de l’Humanité. La Présidente annonce que les adolescents veulent en finir avec les politiques racistes et inégalitaires des adultes. Terminées les anciennes politiques économiques migratoires et climatiques. On supprimera les armées et les prisons.

A la radio, la Présidente annonce que les frontières sont ouvertes à toutes les familles d’humains qui désirent s’installer et prendre part à l’économie de la région dans laquelle ils s’installent. La politique économique est modifiée. Le but, c’est la croissance zéro qui créera une plus grande stabilité économique et financière. Le revenu universel sera instauré partout. Terminée la course à l’argent, à la rentabilité et au profit. Les usines d’armement seront démantelées et transformées en chaînes de montage d’éoliennes et de panneaux solaires. Les bénéfices des sociétés les plus polluantes seront lourdement taxées. Les familles les plus riches qui ne contribuent pas à l’essor du plus grand nombre également. L’héritage sera supprimé.Toutes les idées que les adultes n’ont jamais osé appliquer, les jeunes les mettent en œuvre. Très vite, les enfants en bas âge trop inorganisés ont laissé le pouvoir aux adolescents qui contrôlent depuis toujours Internet et tous les réseaux de communication.

Les premiers opposants au nouveau pouvoir furent des adolescents qui trouvaient atroce de ne plus pouvoir conduire la Ferrari familiale ou qui se déclaraient racistes et/ou antisémites. On les renvoya au Collège pour compléter leurs connaissances. Le nouveau pouvoir légiféra afin de permettre aux enfants d’attaquer leurs parents en justice pour les avoir mis au monde sur une planète en train de crever. Les tribunaux jugèrent et condamnèrent lourdement. Les peines consistaient surtout à travailler pour le bien commun.Les adultes résistèrent au nouveau pouvoir en organisant des attentats partout dans le monde. L’attentat aveugle est l’arme préférée des adultes.  La présidente Paula échappa de peu à une fusillade. On préféra la mettre à l’abri en l’envoyant sur la station spatiale internationale basée sur la lune. Depuis ce satellite, elle put poursuivre son travail.

La civilisation de l’homo Adolens créa de la richesse, sauva la planète de la destruction et redonna de l’espoir aux humains.Et puis, en peu de temps, la belle machine s’enraya. On revint aux anciennes guerres ethniques et religieuses, aux pratiques polluantes et inégalitaires. La disparition des espèces et plus particulièrement l’humain s’accéléra un peu plus encore. Alarmée par les problèmes que rencontrait le nouveau monde, Paula revint précipitamment sur terre. A la descente de son vaisseau spatial, Paula n’eut pas droit à la réception d’une cheffe d’état.Elle venait à peine de fouler le sol terrestre qu’une patrouille de l’armée la prit en charge pour l’emmener au pénitencier.

- Qu’est- ce vous faites ? s’écria-t-elle Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi restaurez-vous l’Ancien Régime ? On avait supprimé les armées !On avait détruit les prisons ! Qu’est-ce qui s’est passé ? Personne ne lui répondit. Pleine d’espoir elle chercha en vain des visages jeunes autour d’elle mais tout le monde était vieux. En quelques années, l’homo Adolens, porteur d‘espoir et de changements avait déjà disparu. Et quand la présidente du monde rentra chez elle, ses parents lui ordonnèrent de monter immédiatement dans sa chambre pour y étudier.

Image: 

© Serge Goldwicht

Mots-clés

Commentaires

Portrait de Jacqueline
Soyons optimistes , les jeunes manifestants devenus adultes seront peut-être différents .

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN