semaine 47

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Portrait de Thierry Robberecht
Allo, allo, quelle nouvelle

L'oracle

Le 20 septembre 2017

On ne parle plus que de lui en ville, dans le rues, les dîners et à la télévision, l’ophtalmologue qui prédit l’avenir. - Quoi ! Tu n’es pas encore allé le voir ! Tu es dingue ! Cet homme va révolutionner ta vie comme il a révolutionné la mienne. En trois séances, tu sauras tout sur ton avenir. Même les vieux vont le voir ! Et la presse en parle. Il faut absolument que tu y ailles ! affirment ses amis. Connaître son avenir, c’est nouveau, c’est inédit : c’est excitant ! Tu pourras mieux organiser ta vie, tu pourras anticiper ! Les plus pervers ajoutent : « Tu as peut-être peur d’y aller, peur de découvrir ce que l’avenir te réserve. A présent, moi, je sais. » C’est vrai qu’il a l'impression de tourner en rond. Connaître son avenir l’aiderait peut-être à prendre les bonnes décisions. Pour se sentir mieux, il ne reste plus qu’une chose à faire : y aller chez l’ophtalmologue. D’autant que, comme tout le monde, il est curieux de savoir de quoi sera fait son futur, ce qui l’attend demain. Il téléphone, donc, pour prendre rendez-vous. - Je ne peux pas vous donner de rendez-vous avant six mois, répond la secrétaire. Tout le monde veut rencontrer l’ophtalmologue. Six mois, c’est long mais d’accord. Le plus important est d’obtenir un rendez-vous. Il rencontrera l’ophtalmologue au mois de mai de l’année prochaine. Le12. Ouf ! Depuis qu’il a pris rendez-vous, ses amis relâchent la pression à propos de l’ophtalmologue. Une femme lui dit même : 6 mois, quelle chance ! J’ai réussi à obtenir un rendez-vous dans cinq ans. Cinq ans, c’est long quand on ignore ce va arriver ! - C’est bien vrai, dit-il. Heureusement, les six mois s’écoulent rapidement. Quelques jours avant le rendez-vous, il sent monter la pression. Il ne trouve plus le sommeil. De quoi sera fait mon avenir ? Qu’est-ce qui m’attend ? Le grand jour arrive enfin. La salle d’attente est pleine comme un œuf de myopes de la vie. La secrétaire lui rappelle qu’il faut payer avant la séance. C’était très cher mais le jeu en vaut la chandelle. L’ophtalmologue est un petit homme enthousiaste, maigre et chauve en blouse blanche. En quelques mots, il explique à son visiteur son procédé révolutionnaire. Le cerveau du patient est relié à un ordinateur qui prédit l’avenir du sujet sur la base de ses carences visuelles. - Ma théorie est basée sur l’idée que le myope ne veut surtout pas voir ce qui l’attend dans le futur. Une mauvaise vue ne serait qu’une défense, rien de plus. Le patient s’installe dans l’unique fauteuil du cabinet. L’ophtalmologue lui place un appareil muni de verres optiques devant les yeux. Le tout est relié à l’ordinateur. - Ma méthode fonctionne en trois étapes. Pendant les deux premières séances, l’ordinateur va étudier votre cas et vous donner des sujets de réflexion. Vous découvrirez votre avenir lors de la troisième séance. Attention, je mets le programme en route. Des lettres vont apparaître. A présent, si vous en êtes capable lisez ce que vous voyez à l’écran : Attention, c’est parti ! Des lettres vont s’afficher. Voilà ! : Vous êtes seul à disposer de votre avenir. L’ophtalmologue laisse quelques secondes de réflexion au patient puis retourne à son bureau pour prendre des notes. - C’est tout ? demande le patient, déçu. - En ce qui concerne l’examen ophtalmologique, oui, répond le médecin mais méditez longuement sur ce que l’ordinateur vient de vous révéler et revenez la semaine prochaine pour la deuxième séance. C’est à la troisième que vous connaîtrez votre avenir.

Aujourd’hui, c’est déjà la deuxième séance. Il a passé la semaine à méditer sur ce que lui a révélé l’ordinateur et pense avoir compris le message qui lui a été délivré. Il part à son rendez-vous, le cœur léger. L’ophtalmologue est un génie, son programme, révolutionnaire. Pourquoi ne pas l’avoir contacté plus tôt ? Que de temps perdu ! Le rituel est le même : payer avant la séance, attendre son tour, chausser les vers optiques et lire le message révélé. Voilà !:Tout ce que vous ferez pourra être retenu contre vous

Réfléchissez à ce que vous venez de lire et revenez me voir la semaine prochaine pour la dernière séance qui sera capitale, dit le médecin en lui serrant la main. La nuit qui précède la troisième séance, il ne dort pas. Que lui réserve l’avenir ? Que va dire l’oracle ? Il tourne et retourne toutes les possibilités que lui offre le futur. Une rencontre ? Une bonne surprise ou une mauvaise ? Quand, au matin, le réveil sonne, il n’a pas fermé l’œil de la nuit. Il sort de chez lui, tout excité : Il va enfin savoir ! Chez l’ophtalmologue, la salle d’attente est bondée et le temps, long. Encore ces trois hommes, ensuite ces deux femmes, une vieille, une jeune, et puis, c’est à lui. Son tour arrive enfin. Il se lève, son cœur bat comme un fou dans sa poitrine. - Voilà le grand jour, lui dit l’ophtalmologue en lui serrant sa main. Le patient ne répond rien car sa bouche est trop sèche et les mots lui manquent. Ce n’est qu’assis dans le fauteuil du cabinet, l’appareil optique devant les yeux qu’il retrouve un peu de sérénité. - Vous êtes prêt ? demande le médecin. - Oui. - Attention, découvrir son avenir peut être un choc - Je m’en doute, répond le patient en s’accrochant aux bras du fauteuil. C’est parti ! dit le médecin en mettant l’ordinateur en route.Votre avenir va apparaître à l’écran ! Voilà ! : 

Quand il prend congé de l’ophtalmologue, il n’est même pas déçu. C’est vrai qu’il n’a pas été capable de déchiffrer son avenir mais en écarquiillant les yeux, en se concentrant il a cru discerner des fragments de mots, des traces, des signes, des lettres comme des gens, les contours probables d’une phrase dans le brouillard. Il y a quelque chose là-bas, au loin, droit devant et c’est déjà çà.

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2017 design by TWINN