semaine 17

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Autistes et bons copains

Edito par Jean Rebuffat, le 06 avril 2018

Image: 

L'enfant autiste (il y a bien des nuances) peine souvent à se faire des copains. Mais il y a copain et copain - et si c'était le monde qui était autiste? Capture d'écran

On nous a rebattu les oreilles toute la semaine avec l'autisme et ce n'est pas terminé: cela durera tout le mois. Loin de moi l'idée de me gausser des autistes! Je me réjouis de cette prise de conscience qui débouche sur des progrès humains et qui vise à intégrer des personnes jadis ignorées ou rejetées. Au contraire, le monde et ses puissant.e.s feraient bien de s'en inspirer. Dans notre société où le manichéisme devient invasif, où l'on aime ou l'on déteste, où la bienveillance en souffre et où la nuance est une espèce en voie d'extinction, la semaine, en effet, était très autiste.

Prenons la France et ses grèves, particulièrement celle de la SNCF. Les syndicats ne reculeront pas! Les usagers sont pris en otage! Le gouvernement sera inflexible! Tout le monde campe dans son coin et dans la caricature.

Traversons les Pyrénées. Les élus catalans sont des rebelles: au trou! Ah mais pas du tout, la justice belge l'avait déjà dit, cela ne tient pas la route, les rebelles sont violents, c'est la justice allemande qui vous le dit.

Franchissons l'Atlantique. Lula président! Lula en prison!

Remontons vers la frontière américano-mexicaine. Je fais donner la garde puisque vous ne payez pas mon mur! On injurie le Mexique!

Parlons d'un autre mur. On tirera sur tout ce qui s'approche trop de notre frontière! Les familles de ceux qui seront tués ou blessés par Tsahal seront indemnisés par le Hamas!

Mais il n'y a pas que des autistes. Il y a aussi ceux très sociables qui se font de nouveaux amis. Ainsi, MM. Poutine, Erdogan et Rohani. Embrassons-nous, Folleville! Tous contre un, ou deux, puisque l'Arabie saoudite, un chantre de la modernité depuis que le prince héritier semble avoir pris les commandes et permet même aux femmes de conduire, se rapproche... d'Israël. Ainsi aussi MM. Trump et Kim Jong Un, ennemis irréconciliables hier et copains demain. Tiens, au fait, ne dit-on pas copains comme cochons?

Mots-clés

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN