semaine 43

Les articles de Chemins de traverse

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Magnette défourne son "chant du pain"

Aussi pratique que poétique, le traité de l'art boulanger selon Paul Magnette mérite de figurer dans une bibliothèque à côté d'un manuel d'entretien des bicyclettes. Il témoigne d'un art de vivre. Photo © Marcel Leroy

On ne va pas y aller par quatre chemins ni faire semblant d'être objectif, car c'est sincère.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Cent jeunes à l'écoute de grands témoins, à Namur

Une jeune femme participant à la rencontre témoigna du service civil. ll faudrait donner des moyens accrus à ce projet. (Photo SD)

Rare, elle l'était, la rencontre qui s'est déroulée le samedi 19 octobre à Namur. C'était au Delta, un bâtiment tout neuf voué à la culture, à l'éducation et aux échanges de points de vue.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

A Jeumont, le Bananalab naviguait dans les imaginaires

Jeumont, automne. Arnaud Verley et Philémon Vanorlé présentent leur bateau, le Bananalab", aux jeunes du collège Charles de Gaulle, dans le cadre d'une idée de l'association Idem+Arts. L'art contemporain dans la vie de tous les jours...Ph.ML.

Comme à Maubeuge, voici quelques mois, j'écoutais au début de l'automne les artistes de la Société Volatile expliquer à des mômes ce qu'est leur navire.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

À Charleroi, des femmes ont dit la cruauté de l'errance

Des feuilles porteuses de paroles s'envolent, sur la scène de la Maison pour Associations, à Charleroi. Photos © ML

Des femmes qui ont créé, avec l'équipe de Comme Chez Nous, à Charleroi, le projet "Fleurs du Bien", ont pris la parole. Elles ont raconté un combat entamé voici dix ans.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

A la Maison du Livre de Saint-Gilles, le roman de José-André Lacour

Né à Gilly en 1919 et mort à Paris en 2005, José-André Lacour fut un grand écrivain. La Maison du Livre de Saint-Gilles lui rend hommage grâce à une exposition qui donne à comprendre la trajectoire de l'artiste comme de l'être humain passionné. Photo © Marcel Leroy

Hasard de la vie. Serait-ce le fait d'avoir appris à lire et à écrire dans la même école que lui, dans le quartier du Sart-Allet, à Gilly, trente ans après son passage, qui me rend si proche du ton de José-André Lacour?

Chemins de traverse par Marcel Leroy

L'ombre de Simenon, au Mundaneum

Au Mundaneum de Mons, Laurent Demoulin, conservateur du Centre d'études Georges Simenon de l'Université de Liège, a parlé de ces archives dont rêvent bien des institutions.Photo ML.

En ce 11 novembre 2019, la pluie brillait sur les pavés des rues de Mons. Montant vers le Mundaneum où se déroulait la troisième édition du festival Nuit Blanche du Noir, on se demandait vers quelles contrées on s'aventurait, cette fois encore.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Les aventures du Hennuyer Jean-Jacques Cloquet

Joueur de foot en D1, ingénieur civil, cadre supérieur, patron de l'aéroport de Charleroi ou directeur de Pairi Daiza, Jean-Jacques Cloquet est un personnage attachant qui a l'art de travailler en équipe. C'est ce que raconte le journaliste Didier Albin, dans un récit mené au rythme d'un reportage. Photo © Marcel Leroy

Sous la charpente de la librairie Molière, à Charleroi, se trouve une salle où des auteurs et des témoins parlent de livres.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Chez les réfugiés palestiniens du Liban

Retour de Beyrouth, Didier a dessiné cette région du monde pour mieux l'approcher. Photo © Marcel Leroy

Si vous passez par Beaumont, arrêtez-vous dans la maison de Vie-ESM/Cepag Sud-Hainaut, le temps de découvrir l'exposition réalisée par des voyageurs qui furent accueillis au Liban dans leurs camps, par des réfugiés palestiniens.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Idlib, que sont devenues les fleurs?

Le temps des jonquilles sauvages est revenu...Photo M.Leroy

Mars approche. A l'orée du bois, les premiers rayons de soleil, avant que le feuillage ne fasse barrage à la lumière, ont permis aux premières jonquilles sauvages de fleurir.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

A Bruxelles, face à la précarité

Comme en 2019, avec "Ecritures migrantes", la Foire du Livre de Bruxelles a publié pour son édition 2020 un recueil de témoignages. Axé sur sur la précarité, édité par Ker, soutenu notamment par Amnesty International et Médecins du Monde, ce document met en lumière ces êtres que l'on qualifie d'invisibles, dans un monde individualiste. Ph.ML

Titre, "Des rencontres et des mots". Sous-titre, "Ecritures conjuguées". Publié aux éditions Ker, ce recueil de quinze témoignages résulte de la détermination de la Foire du Livre de Bruxelles, d'Amnesty International et de Médecins du Monde.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Colis d'urgence au Resto du coeur carolo

Tout a été bouleversé. En temps normal, le resto sert 300 repas chaque jour. Ph.ML.

Face à la crise sanitaire, les personnes qui affrontent la précarité sont doublement touchées.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

200 colis au resto du coeur carolo

Pour assurer la distribution des colis en minimisant les contacts, le père de Céline a construit un guichet avec une table et du plexiglas. Reportage photo © Marcel Leroy

Depuis une semaine, le Resto du Coeur de Charleroi ne sert plus de repas, mais des sandwiches. En plein air, dans l'allée latérale du bâtiment.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

En première ligne, avec les restos du cœur

Depuis le vendredi 13 mars, le resto du cœur de Charleroi s'est adapté en distribuant des colis. Chaque personne attend son tour et se dirige vers le guichet, avec, au passage une blague de Denis. Photos © Marcel Leroy

Troisième lettre du resto du cœur de Charleroi, en première ligne face à l'épidémie. Dans tous les restos du Royaume, la vie est pareille, avec quelques différenes selon les lieux.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Chez Délia&Eugène, supérette citoyenne

A Biercée, la supérette de Délia et Eugène est un carrefour. C'est là que les gens se croisent, que les nouvelles circulent, que l'on trouve tout ce qui est utile pour la vie quotidienne. En pleine crise du coronavirus, la boutique locale jour le rôle d'un véritable service public. Photo © Marcel Leroy

Heureux les villages qui peuvent compter sur la présence d'une épicerie. A Biercée, en Thudinie, pas très loin de la frontière française et sur les hauteurs de la Sambre, c'est une supérette que Délia et Eugène animent depuis plus de trente ans.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

King-Kong et la chauve-souris au coin du bois

Et si la sagesse était de rester auprès de son arbre? Photo M.L.

Etrange, cette période, avec ce ciel d'un bleu presque trop bleu et ce soleil généreux qui éclairent la scène de  l'épidémie d'une lumière irréelle.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

L'harmonica de Silvio a perdu son souffle

Au Mudam, à Luxembourg, été 2019. Silvio Cocco joue un air de Sardaigne en hommage à Emile, compagnon du Devoir de Mémoire du Fief de Lambrechies, qui vient de mourir. Emile figure sur la photo de droite, prise lors de son séjour au Borinage par la photographe LaToya Ruby Frazier. Elle préparait au Mac's une exposition sur la mémoire de la région, au travers de témoin. Photo © Marcel Leroy

C'est Antonio Sestu, le président du Devoir de Mémoire du Fief de Lambrechies, qui a prévenu les amis du dècès de Silvio, ancien mineur et mécanicien emporté par le coronavirus.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Hauts les masques!

Mode de l'été 2020. Si les gants sont industriels, le masque sort d'un atelier improvisé. Photo ML

C'est Nadine, gardienne de la paix à Charleroi, bénévole au resto du coeur, qui m'a montré son masque artisanal, destiné aux volontaires distribuant des colis.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Une ortie au soleil

Une trouée de lumière à travers les arbres éclaire la plante sauvage. Photo © .Marcel Leroy

Moins de dix mots, tracés sur un mur des hauteurs de la ville de Thuin, font que des gens s'arrêtent parfois le temps de les voir. Quand on lève le regard, se détache ce message d'avant l'épidémie.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Le sentier du bout du monde

A peine tracé, le sentier retrouve toujours son chemin...Photo © Marcel Leroy

Quand le vent a soufflé si fort, voici quelques jours, un nid est tombé de la haie. Posé sur l'herbe, le nid avait été tissé avec soin. L'oiseau qui avait construit sa demeure avait utilisé toutes les ressources de son environnement.

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Alain Van Der Eecken et "Des lendemains qui hantent"

Posé sur ce fragment d'une ébauche du peintre Philippe-Henri Coppée, le roman d'Alain Van Der Eecken retrace la recherche d'une vérité judiciaire. Pour comprendre ce qui le détruit, le personnage central devra attendre que le tableau se complète. Photo ©.Marcel Leroy

Nous sommes à la charnière de l'an 2000. L'Erika a fait naufrage au large de Penmarch, le mazout englue les oiseaux et les côtes de la Bretagne. Venue de Terre-Neuve, une tempête va balayer le pays.

Pages

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !