semaine 39

Tax Justice Day, moment clé pour la justice fiscale

Les indignés par GL, le 26 mai 2021

Récupérer des milliards pour créer une société plus juste, plus solidaire.

Le vendredi 4 juin, des centaines de messages seront accrochés sur une balance géante, au pied de la Tour des Finances à Bruxelles. De nombreux citoyens feront entendre leur volonté d’exiger une politique fiscale juste et équitable, à l’invitation de la Coalition Corona, du Réseau Justice Fiscale et du Financieel Actie Netwerk. A l’instar des Etats-Unis, les dirigeants belges et européens ont l’occasion aujourd’hui de faire bouger les lignes et d’instaurer une fiscalité plus équitable permettant de financer la sortie de crise par des mesures favorisant la transition écologique et sociale. Nous sommes à un moment charnière. La récente proposition de l’Administration Biden d’instaurer un taux d’imposition minimum des sociétés de 21% constitue une occasion de progresser dans les négociations internationales sur la fiscalité des entreprises. Cet été, d’importantes négociations reprendront au sein de l’OCDE pour réformer la taxation des multinationales. Il s’agit d’une opportunité historique de mettre fin à la course au moins-disant et à l’évasion fiscale qui réduisent les marges de manœuvre budgétaires des Etats. Les dirigeants belges et européens doivent saisir cette occasion, qui permettra de dégager des moyens supplémentaires pour reconstruire un monde post-Covid plus juste et durable, en investissant dans les soins de santé, la protection sociale et les Objectifs de développement durable. La justice fiscale leur offre des solutions pour partager cet effort de manière équitable.

Le constat aujourd’hui reste celui de l’injustice fiscale. La taxation des revenus du travail est nettement plus élevée que celle du capital, alors que le taux de l’impôt sur les bénéfices des sociétés n’a cessé de diminuer, à cause de la compétition acharnée que se livrent les Etats sur le plan fiscal. Dans le même temps, la fraude et l’évasion fiscales prospèrent. Elles coûtent chaque année 30 milliards d’euros à la Belgique. Or, une série de mesures permettraient de rétablir l’équilibre aux niveaux belge, européen et international : taxer équitablement tous les types de revenus en les imposant de manière plus progressive et en exonérant les bas revenus ; imposer une contribution sur les grands patrimoines ; instaurer une taxe européenne de 0,1% sur les transactions financières internationales ; adopter un taux minimum d’impôt des sociétés de 25% à l’échelle européenne et mondiale, etc.

Pour mettre ces priorités à l’agenda politique belge et européen, la Coalition Corona, le Réseau Justice fiscale et le Financieel Actie Netwerk organisent une semaine de mobilisation du 31 mai au 4 juin. 10 000 masques seront distribués pour permettre aux citoyens d’exprimer leur message « Le vrai remède : la solidarité ». Cette semaine se terminera sur une action symbolique le 4 juin à Bruxelles.

En pratique

A 11h, au pied de la Tour des Finances, les organisateurs accrocheront des centaines de propositions de citoyens pour instaurer davantage de justice fiscale à une structure figurant une balance géante. Une cinquantaine de personnes sera sur place (conformément à l’autorisation de la police).

Adresse : boulevard du Jardin Botanique 50

La Coalition Corona rassemble les syndicats, les mutuelles, les ONG environnementales, les réseaux de lutte contre la pauvreté, les coupoles des ONG de développement et les réseaux pour une finance responsable. Son objectif est d’adresser des revendications communes aux gouvernements et aux parlements et d’organiser des mobilisations citoyennes en faveur d’une société soutenable, juste et résiliente.

Le Réseau RJ réunit 46 organisations: syndicats, ONG de développement, mouvements de jeunesse et d’éducation permanente, associations de financement alternatif, groupes de citoyens,… et travaille en collaboration étroite avec son équivalent néerlandophone, le Financiëel Actie Netwerk (FAN).

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !