semaine 48

KIKWIT, la mort faite homme

Libres propos par André Yoka Lye, le 26 août 2022

Coucher du soleil sur la rivière Kwilu, dans la ville de Kikwit. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

Finirions-nous tous à avoir le torticolis : nos regards devraient–ils à jamais être rivés exclusivement vers l’Est du pays ; même si, c’est vrai et à juste titre, nous serions rivés vers la prédation cynique des terres ancestrales par des hommes-panthères. Là où, c’est vrai, l’on piétine, torture, transgresse, et falsifie notre histoire nationale.  Région des Grands Lacs de feu et de sang. Au point que presque tous, et surtout    la fameuse « Communauté internationale », nous semblons oublier qu’il existe aussi  l’Ouest de la RD Congo : avec sa propre « Région des Grands Lacs » (Tumba, MaiNdombe, Libanda, Pool Malebo…) ; avec aussi, hélas, ses ironies et ses cruautés ataviques.

Géographie et histoire à géométries variables : par exemple Kwamouth, bouche confluente désormais sanguinolente, mais au flanc d’un fleuve Congo indifférent. Qui a parlé de « fleuve tranquille » ? Le fleuve Congo n’a jamais été un « fleuve tranquille », dans un bassin en turbulences chroniques récitées dans nos légendes et dans notre histoire. Voici ce que chante justement l’une de nos légendes : « Parce que têtu, le fleuve a refusé de suivre les conseils sages des Anciens ; et le voilà dans une course folle, course d’enfer et à sens unique, sans espoir de retour et sans rémission. En cascades indomptables et impétueuses, engloutisseuses et mangeuses de bateaux ivres. Ces cascades sont les lieux d’abri, d’aisance et de tolérance des mamiwatas délurées ». Vous avez dit « Fleuve-Majesté » ? Le refrain sur la majesté du fleuve ne s’est-il pas éteint de lui-même dans les revers de l’histoire ! Et puis finalement, comme disaient les Anciens : « Dieu a créé la Géographie, et le Diable l’Histoire… »

… Et nous voici à l’Ouest du pays. Un Western… Et voici Kikwit, la mort faite homme. Cité-carrefour, mais naguère cité martyre de la ruée vers le diamant, vers le Western des tropiques ! Avec son cortège funèbre : Ebola, Covid, Kwashiorkor, Choléra, diamant-malédiction. Erosions… Mais aussi le retour funeste des épouvantails et des fantômes comme le Djinn légendaire Kukupemba, retour des   funambules facétieux et cruels dans le ventre des érosions abyssales, infernales.

… 6 août 2022. Kikwit, la mort faite homme. Des bandits armés, avatars d’une société malade d’elle-même, surgissent dans le presbytère du curé de la paroisse Saint-Joseph Mukasa. Tir létal à bout portant sur l’Abbé-Curé. Mort, le curé. Mais avant de mourir, le curé a juste le temps de crier comme dernière supplication à ses séminaristes-stagiaires : « Sonnez les cloches de la mort ; sonnez les Vêpres et les Requiems. Sonnez le sacrifice d’un innocent serviteur du Christ de Golgotha ». Les cloches essoufflées ont appelé en vain au secours. Mais, en fin de compte, que pouvaient donc emporter des brigands vandales dans ce modeste presbytère, sinon des miettes d’hosties et d’offrandes économisées à la dure.

Kikwit, la mort faite homme : encore des hommes armés une semaine après ce premier drame, des bandits surgis cette fois-ci dans la résidence du médecin-directeur de l’Hôpital de Kikwit-Sud. Toujours des violences perpétrées contre les serviteurs bénévoles de Dieu et des hommes.

Kikwit, la mort faite homme. Mort gratuite, mort programmée déjà pour chacun d’entre nous, hommes vulnérables que nous sommes.  … Au demeurant, désormais, il y a l’Est et l’Ouest. Il y a « Grands Lacs » (avec grand ‘’G’’), et « grands lacs » (avec petit ‘’g’’). Il y a Homme (avec grand ‘’H ‘’) et homme (avec petit ‘’ h’’) : Homme-fauve et homme tout court.

Il avait donc raison celui qui a proclamé : « homo homini lupus est » (« l’Homme est un loup pour l’homme »)

Lye M. YOKA (22-08-22)

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !