semaine 39

Les Vingt du Louvre

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 11 mars 2022

Planche de "L'Île Louvre" @ F.Chavouet/ Futuropolis/ Musée du Louvre Editions.

Depuis l’année 2005, le Musée du Louvre entretient une intéressante collaboration avec Futuropolis, éditeur de bande dessinée. L’idée est de proposer une carte blanche à des auteurs et autrices du 9ème art lesquels furent invités à s’inspirer des collections et de l’architecture de ce prestigieux musée parisien. 

Dans les faits, une carte blanche fut donnée à une série d’artistes afin de créer un dialogue entre les collections du Louvre et la création actuelle. Jusqu’à aujourd’hui, cela donne une vingtaine d’albums qui, à partir d’un thème commun, offrent une très séduisante variété d’approches. 

Ainsi, les visiteurs de l'exposition Bulles de Louvre sont-ils invités à découvrir cet imparable musée dans son entièreté au travers du regard, par exemple, de Hirohiko Araki, Charles Berbérian, Enki Bilal, Nicolas De Crécy, Philippe Dupuy, Christian Durieux, David Prudhomme, Bernard Yslaire, Judith Vanistendael et bien d'autres encore, comme les mangakas Naoki Urasawa ou le regretté Jiro Taniguchi.

De salle en salle, on croise forcément différents regards portés sur ce fameux Louvre, mais aussi différents points de vue, du plus sérieux au plus anecdotique, a priori. Parmi tous ces prestigieux invités, j’ai une faiblesse pour les planches de l’album « Le Chien qui louche » de E.Davodeau, qui concerne un agent de surveillance, et aussi de « La Traversée du Louvre »  de D. Prudhomme, où les oeuvres interagissent avec le public ou inversément. Mais ce n’est pas limitatif et chacun sera, selon son état d’esprit, poussé vers d’autres signatures et styles illustrés dans les 150 oeuvres jalonnant ce parcours, où on croisera, immanquablement - mais pas seulement - La Joconde ou La Victoire de Samothrace, si ce n’est, en terme de décor, la Grande Galerie et la Pyramide. Oeuvres et lieux trop emblématiques pour être délibérément mis de côté.
 Après avoir reçu les honneurs de différents musées d’art contemporain en Asie, cette collection est, pour la première fois en Europe, donnée au Centre belge de la Bande Dessinée à Bruxelles. A ne pas manquer.


Les Bulles de Louvre  : Centre Belge de la Bande Dessinée, rue des Sables, 20, 1000 Bruxelles. Jusqu’au 11 septembre 2022. 

informations : +32(0)2 219 19 80 ;  www.cbbd.be - visit@cbbd.be

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !