semaine 21

Natures imaginaires

Pérégrinations par Lucie Van de Walle, le 06 avril 2022

Serge Goldwicht détaille une de ses "Arborescences" Photo © Jean-Frédéric Hanssens

La plupart des oeuvres exposées par le plasticien Serge Goldwicht sont des dessins à l’encre. Le noir sur fond blanc domine largement la série « Arborescence » que l’on peut voir à la Galerie Noon Consulting Art à Bruxelles. Le travail à la plume permet des graphismes d’une séduisante précision et c’est, de mon point de vue, ce qui frappe lorsqu’on aborde lesdites arborescences proposées par l’artiste. Car il ne s’agit manifestement pas de dessins d’après nature, mais de ce que je désignerais comme étant des végétaux à ramures, flottant sur le papier. Les racines occupant un large espace dans ces compositions, et le tout offrant une sorte de paysage imaginaire. 

Certaines de ces compositions se dégagent sur un lavis coloré, comme des taches qui suinteraient d’un sol marécageux. D’autres plus grands travaux acryliques de la même veine mais sur toile, sont rehaussés de zones aux couleurs plus affirmées, tandis que, à l’opposé et tranchant sur le reste, du moins pour le format, des miniatures de fabrication récente sont présentées sur de petits blocs des bois entièrement peints. Un genre de mise en abîme entre l’arbre figuré et son support réel. 

Notamment designer, peintre et vidéaste, talents appuyés lors de plusieurs expositions et diverses expériences professionnelles, Serge Goldwicht en revient, pour l’heure, aux fondamentaux du dessin pour des « Arborescences » où, selon l’aveu de l’artiste, il « cherche à interroger ces formes presque humaines, à se perdre dans leurs ramifications, leurs racines, leurs voyages intimes »,

Serge Goldwicht - Arborescence : Galerie NooN ConsultinG Art, 803, chaussée de Louvain, 1140 Bruxelles. Jusqu’au 14 mai 2022. 

informations : https://www.noonconsulting.art

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !