semaine 30

L’environnement: un combat mondial

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre, le 04 juin 2021

Une des pistes d'action proposées par les Nations unies et que nous pouvons tous suivre.

C’est à présent une évidence: l’humain est le principal prédateur de l’environnement naturel sur notre planète. Et les dégâts sont tellement considérables qu’on nomme notre époque « l’anthropocène », «l’ère des humains », la période pendant laquelle les humains ont profondément transformé le monde, depuis la révolution industrielle jusqu’à présent.

Laissons les scientifiques débattre sur la pertinence de cette appellation. Pour nous, habitants de la Terre, il est devenu certain qu’une catastrophe climatique se profile, conséquence en grande partie de nos activités humaines polluantes, destructrices des écosystèmes.

Les constats sont nombreux, les analyses des causes aussi, les débats innombrables.

L’heure est à l’action la plus rapide possible. C’est ce à quoi nous invitent les Nations Unies en ce 5 juin, journée mondiale de l’environnement, dédiée cette année à la restauration des écosystèmes et son thème est "Réimaginer. Recréer. Restaurer." Car il est possible encore de réparer les dégâts. L’enjeu est énorme : « La dégradation du monde naturel compromet déjà le bien-être de 3,2 milliards de personnes, soit 40 % de l’humanité. Si la Terre est fort heureusement résiliente, elle a besoin de notre aide. », affirme le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres.

« Toutes les trois secondes, le monde perd suffisamment de forêts pour couvrir un terrain de football et, au cours du siècle dernier, nous avons détruit la moitié de nos zones humides. Pas moins de 50 % de nos récifs coralliens ont déjà disparu et jusqu'à 90 % d'entre eux pourraient disparaître d'ici 2050, même si le réchauffement de la planète se limite à une augmentation de 1,5°C. La perte d'écosystèmes prive le monde de puits de carbone, comme les forêts et les tourbières, à un moment où l'humanité peut le moins se le permettre. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre ont augmenté pendant trois années consécutives et la planète est en passe de subir un changement climatique potentiellement catastrophique. », constatent les Nations Unies.

Que faire ? Les N.U. nous proposent un guide pratique pour guérir la planète :  https://www.un.org/sites/un2.un.org/files/ecosystem_restoration_playbook_frenchv3.pdf

Sept écosystèmes ont été identifiés et l’on dresse les pistes d’action pour chacun d’eux : forêts et arbres, rivières et lacs, villes, océans et zones côtières, terres agricoles et prairies, montagnes, tourbières. Ensuite, des conseils pour nos propres changements d’attitudes et de modes de vie sont proposés.  

Bref, les N.U. s’adressent aux nouvelles générations pour les inviter à devenir #Génération Restauration »

Branle-bas syndical

Une telle mobilisation ne suffit pas, il faut bien entendu une implication politique ferme de la part de nos Etats mais aussi des entreprises. Des syndicats du monde entier entendent bien faire entendre les voix des travailleurs au cours du Forum Syndical International des Transitions Ecologiques et Sociales qui se tiendra du 14 au 19 juin à Paris et en ligne lors de sessions publiques. Ce programme est le résultat d'une co-construction ayant impliqué plus d'une centaine de confédérations et fédérations syndicales des cinq continents, une dizaine d'internationales sectorielles et régionales ainsi qu'une dizaine d'acteurs du monde associatif. Il s’agit ainsi d’élaborer un appel commun en vue de la COP 26.

Et parce que rien ne vaut un beau poème, voici celui de la poétesse Jordan Sanchez qui illustre cette journée mondiale de l’environnement :

https://youtu.be/t9Woyvd_nAE

- Les sessions sont ouvertes à toutes les organisations syndicales et leurs allié.e.s ainsi qu’à toutes celles et ceux qui souhaitent construire des voies et stratégies alternatives pour une transformation sociale et écologique réellement juste. Les organisations coordinatrices sont CGT, GLI France, Alter Summit, Rosa Luxemburg Stiftung et TUED New-York

Plateforme d’inscription : https://forumsyndeco.org/fr

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !