semaine 48

L’immobilier dans l’absurdie du métavers

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre, le 07 octobre 2022

« Avec les métavers, nous versons dans un modèle économique d’échanges virtuels de biens et services qui n’ont de consistance que dans un univers numérique. Un nouveau terme est apparu : metanomics (contraction des termes métavers et economics), on parle alors de l’économie du métavers. Selon une étude de Bloomberg, la taille du marché mondial du métavers pourrait atteindre environ 800 milliards de dollars d’ici le milieu de cette décennie. Environ 4.000 entreprises à travers le monde travaillent sur base de ce concept. Il s’agit donc d’un marché dont il faudra tenir compte. Aujourd’hui, plusieurs marques commerciales sont déjà présentes dans le métavers : Walmart, Nike, Gap, Verizon, PWC, Adidas, Atari, … »

Les journalistes Brigitte Doucet et Isabelle de Laminne esquissent ainsi ce nouvel univers surréaliste qui nous paraît absurde dans le contexte actuel de crise économique et sociale aggravée par la perspective d’une guerre nucléaire. Et pourtant, quantité de personnes se laissent gruger par les beaux parleurs de ce système virtuel et leurs pertes sont, elles, bien réelles. 

Les deux journalistes avertissent :

« A l’exemple de Meta et d’Epic Games, nombre d’éditeurs et fournisseurs du métavers (Infrastructure, outils, contenus…), tels que Decentraland, Roblox, Electronic Arts, Zynga (devenu Take-Two), se rémunèrent par prélèvement sur chaque transaction de vente de biens virtuels dans leur univers. Certains évoquent même l’idée d’une sorte de taxe foncière d’un genre nouveau, prélevée sur des propriétaires qui laisseraient leur bien en jachère… A quand le Airbnb des possessions virtuelles ? Si le fournisseur ou prestataire (de technologies, de plateforme, d’infrastructure…) est un acteur commercial, le diagnostic est facile : sa seule réelle finalité est de gagner de l’argent. Toujours plus d’argent. Belle lapalissade et porte ouverte ! »

Voilà le décor bien planté, mais le décor de ce qui peut bien être le théâtre d’arnaques en cascade. Précisément ce 7 octobre 2022, le journal Le Soir publiait une analyse des fraudes à la cryptomonnaie : rien qu’en 2021, au moins 26 millions d’euros ont été perdus par des consommateurs belges. Cette manœuvre frauduleuse a été concoctée par des faussaires qui ont usurpé l’identité du ministre-président wallon Elio Di Rupo et celle du journal Le Soir lui-même ! Et le journal de préciser qu’il est quasi impossible pour les enquêteurs de la police de remonter toute la filière des escrocs jusqu’au dernier paradis fiscal où ils cachent leurs richesses et donc, qu’il est aussi quasi impossible pour la justice de récupérer les sommes ainsi volées. Et c’est le magistrat spécialiste de la criminalité financière, Michel Claise, qui le dit.

Le 11 août 2022, la RTBF annonçait « Les prix des terrains virtuels s’effondrent dans le Métavers ». Or, quelques mois auparavant, le marché de l’immobilier virtuel était en plein boom : « Entre décembre 2019 et janvier 2022, les prix avaient été multipliés par 300. », résume la journaliste Anaëlle Lucina. « Dans les métavers, les prix moyens des terrains virtuels ont chuté de plus de 80%. Et ce, alors que le volume des transactions a diminué de plus de 90% par rapport aux pics de novembre 2021. Pour rappel, au mois de novembre 2021, la société Token’s avait déboursé 2,4 millions de dollars en échange de 565 mètres carrés de terrain dans Decentraland. En décembre de la même année, l’entreprise Republic Realm, basée à New York, avait, elle, dépensé 4,3 millions de dollars pour l’achat d’un terrain sur le métavers The Sandbox. Mais depuis peu, les prix des terrains virtuels s’effondrent. »

On ignore le nombre de personnes qui se sont perdues dans ce mirage immobilier.

Dans leur dossier sur le métavers, Brigitte Doucet et Isabelle de Laminne expliquaient : « Avec le temps, le marché immobilier virtuel pourrait commencer à voir apparaître des services semblables à ceux du monde physique, notamment le crédit, les prêts hypothécaires et les contrats de location. Avec l’émergence de la finance décentralisée (DeFi), une société de financement de nouvelle génération pourrait potentiellement être créée et utiliser des objets numériques comme garantie pour souscrire des hypothèques sur des terrains et des propriétés virtuels. »

Il vaut mieux lire cela avant de se laisser séduire par les sirènes publicitaires ! Voici un exemple de publicité très accrocheuse pour de l’immobilier virtuel et qui vous annonce jusqu’à 200% de plus-value ! On y affirme que « Le métavers ne connaît pas la crise, des centaines de millions de dollars de ventes de terrains sont enregistrés chaque semaine, et les montants ne cessent d’augmenter. En 2022, un terrain dans le métavers peut rapporter jusqu'à 200 % de plus-value ! Les nouveaux épargnants affluent en masse vers ce type de placement qui offre une parfaite sécurité avec la blockchain et des rendements en pleine croissance. »

L’actualité n’arrête pas de contredire ce type de mensonge, il suffit de lire les rubriques économiques des journaux.

Cette nouvelle économie calquée sur la réelle, présentant les mêmes mécanismes favorisant les mêmes inégalités, est tout bonnement inacceptable au vu des énormes défis qui nous sont posés : changement de paradigme économique, redistribution équitable des richesses, économies d’énergie, sobriété dans la consommation, économie circulaire, priorité à la lutte contre la pauvreté dont le sans-abrisme (dont nous parlions dans notre précédent article) …

On espère que cette économie du métavers sera le dernier sursaut d’agonie d’un capitalisme poussé jusqu’à l’absurde… A l’image du système tragi-comique de sport mondialisé qui organise une Coupe du monde du foot au Qatar au mépris des innombrables travailleurs esclaves et des centaines de morts parmi eux, victimes de régimes autoritaires et corrompus. Et, comble de l’absurdité, l’annonce de jeux olympiques d’hiver dans le désert d’Arabie Saoudite. Ce n’est pas du jeu virtuel, c’est malheureusement bien réel. En ligne de fond : le mépris des droits humains et les réflexes belliqueux qui ne servent que les marchands d’armes et les exploiteurs des ressources de la planète. Ne s'agit-il pas des thèmes les plus appréciés par les joueurs dans le monde virtuel?

Sources :

https://moneystore.be/wp-content/uploads/doc/metavers_2022.pdf

https://moneystore.be/wp-content/uploads/doc/manifeste_logement_2022.pdf

https://www.lecho.be/les-marches/actu/general/des-milliers-de-portefeuilles-crypto-pirates-ce-mercredi/10405374?utm_source=SIM&utm_medium=email&utm_campaign=20220803_POST_STOCKMARKET_MAIL_FR_&utm_content=&utm_term=&M_BT=82666456761

https://meta-estate.info/metaverse1643117077567?utm_source=outbrain&utm_medium=cpc&utm_term=%24publisher_name%24_%24section_name%24&utm_content=005f1387030db2a4d2e1d87473409dcc33&utm_source=outbrain&utm_medium=cpc&utm_campaign=meta+-+mobile+-+1+-+Belgique&utm_term=BE_dhnet.be+%28IPM%29_dhnet.be&utm_content=0061e0505a5008c50b8c901c17d267c344&dicbo=v1-3c64c1a3a1908ad2c9dcc7389b549b4f-00c93320fb97945b323cb60c23e15e91b6-

https://www.novethic.fr/actualite/numerique/donnees-personnelles/isr-rse/le-metavers-un-far-west-a-reguler-150799.html?utm_source=AlertesThematique&utm_campaign=20-05-2022&utm_medium=email

https://geeko.lesoir.be/2022/08/11/les-prix-des-terrains-virtuels-seffondrent-dans-les-metavers/?utm_source=GEEKOblog&utm_medium=newsletter_le_soir&utm_campaign=GEEKOblog_11082022&utm_term=&utm_content=Article%201&m_i=3GhBCWA_H95XT1132iOVjpk3KZ_Aei3yMPYLc8WcrqRJp1LJ5quNkGCrTIP_wCwyM1O1Fnz9ApZ64l6a7ZuFFGmg4bQ43W&M_BT=707455720230

https://cryptoast.fr/achat-biens-immobiliers-metaverse-investissement-judicieux/

 

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !