semaine 48

Sauver le climat… Et la justice sociale ?

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre, le 23 octobre 2022

Reportage photo @ Jean-Frédéric Hanssens

Ils étaient des dizaines de milliers à défiler bien sagement sur les boulevards de Bruxelles, bien aérés, drapeaux au vent, pancartes en carton arborant les habituels slogans multicolores pour le sauvetage de notre planète, musique tonitruante ou chorales poétiques à l’appui.

La manifestation Climat fut ce qu’on appelle un beau succès de foule familiale, avec chiens et vélos, avec bonne humeur et plaisir de se retrouver entre amis et militants. Signalons une percée en nombre des « grands parents pour le climat » et l’absence des militants du Parti Socialiste ou alors ils étaient très discrets dans la foule. Parti au gouvernement, peut-être se sent il visé par les revendications pourtant bien consensuelles des marcheurs ? Belle présence aussi du CNCD/11.11.11 dans les deux langues, et c’est bien normal puisque cette coupole des ONG pour le développement est en première ligne de l’information, de l’éducation permanente sur les enjeux fondamentaux de l’avenir de l’humanité. Allez donc voir son site https://www.cncd.be/COP27-en-Egypte-pas-de-justice

Et vous lirez que le vendredi 21 octobre 2022, près de 45.000 jeunes se sont levés pour le climat dans plus de 400 écoles et associations de jeunesse. Bravo les jeunes ! https://www.cncd.be/StandUpForClimate-Plus-de-45-000


Toutes les photos de la manifestation, en fin d'article.

Une Egypte répressive

Les Belges ont donc bougé et marché pour attirer l’attention des décideurs politiques mais aussi économique sur l’urgence de changer de mode de vie. Et ce à la veille de la COP 27 qui se déroulera à Charm el-Cheikh en Egypte, du 7 au 18 novembre 2022. Il y a beaucoup à dire sur le choix par les Nations Unies d’endroits de réunion destinées à sauver le monde. L’Egypte est soumise depuis 2013 à la dictature du général Al Sissi, les libertés d’expression et d’opinion sont mises à mal, des milliers d’opposants, de représentants de la société civile sont arrêtés, emprisonnés et soumis à de mauvais traitements. Même les organisations égyptiennes de défense des droits environnementaux voient leurs actions sévèrement restreintes, selon un rapport de Human Rights Watch. « Les organisations égyptiennes de défense des droits humains appellent donc les responsables politiques du monde entier à utiliser tous les leviers à leur disposition pour pousser les autorités égyptiennes à remédier à la crise des droits humains, notamment en levant les restrictions imposées à l’espace de la société civile et en mettant fin à la répression de la dissidence pacifique. Ces changements doivent advenir avant la COP27 et être maintenus après celle-ci. », explique le CNCD qui publie la pétition ci-jointe : https://copcivicspace.net/fr/petition/

Et nos victimes économiques ?

Pendant que marchaient joyeusement nos militants pour le climat et le changement de société, au cœur de Bruxelles, le piétonnier voyait défiler la foule des habitants multiculturels de la ville, se gavant de McDo et autres nourritures industrielles consommées dans du carton. Sur des plaques de carton, les mendiants et sans abris tentaient d’attirer l’attention des mieux nantis, tournant la tête, même pas gênés. Blottis dans des sacs de couchage et des couvertures, des réfugiés se serraient les uns contre les autres au pied de la gare du Congrès, là où ils sont protégés de la pluie et du vent. Des files de voitures empestaient les rues menant vers les boulevards délivrés des marcheurs et rendus à la pollution automobile.

Dans le cortège, de trop rares pancartes clamaient qu’on ne peut sauver le climat sans justice sociale.

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !