semaine 23
Portrait de André Fromont
Haïculs bénis/André Fromont

Le partage des secrets

Le 27 mai 2021

&

Image: 

Sur le passage du vent

Un lieu de quarantaine

Le pire endroit

Pour Léonard

Le temps s’y courbe

Les gestes sont paresseux

Les larmes gelées

Léonard vivait pour

Les nuits où tout arrive

Il est en quarantaine

Dans l’unique rue

Où rien ne se passe

 

Sur le passage du vent

Sous la pluie chaude

Olga traverse l’air

D’une souplesse caressante

L’humeur rebelle

Une main tendue

Le regard accidentel

Elle allume un éclat de feu

Dans l’œil de verre

De Félix

 

Un lieu de quarantaine

Dans l’ombre des arbres

Un lieu muré

Derrière la scène

Le public perdu

Hans a la tête lourde

D’idées dangereuses

Il fixe d’un regard perplexe

Le fond de son verre

Encore vide

 

Sous la pierre angulaire

Sur le marbre blanc et noir

Une chose détestable

Un livre déchiré

Aline aux lèvres sévères

Se ronge les ongles

Elle écarte la malédiction

De l’absence des bruits

Elle danse un jeu de mime

En hurlant aux quatre vents

 

Un lieu de quarantaine

Derrière la scène

Combinaison obscure

D’une forêt de poteaux

Et d’un crépitement doré

Ce n’est pas fini

De recommencer

À en perdre haleine

Le partage des secrets

 

Léonard courbe le temps

Olga traverse l’air

Félix est allumé

Aline sourit, en sueur

Hans remplit son verre

Le public est l’orchestre

Qui joue Les nuits où tout arrive

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !