semaine 42
Portrait de André Yoka Lye
Confidences du chauffeur du Ministre

Football – CAN : débandade des … Léopardeaux !

Le 09 avril 2021

Leçon de grammaire et de vocabulaire dispensée par mon ex-futur ministre des Affaires Stratégiques et Tactiques. Question : « comment appelle-t-on le bébé d’un léopard ? » Réponse : « léopardeau » ! Cette leçon grammaticale nous a été dispensée lors d’une « réunion de crise » conséquente à l’« élimination piteuse des Léopardeaux» (selon les termes du ministre). Mon ex-futur ministre, courroucé, a poussé loin son dépit ; il a convoqué à la fameuse réunion, non pas les responsables, les spécialistes et les journalistes familiers des stades et des clubs, mais la « cellule psychologique » constituée essentiellement des gourous, des féticheurs, et des aumôniers accompagnateurs contractuels des « Léopards ». Ah !  Tous ces invités insolites avaient l’air vraiment penaud à la réunion. D’autant plus que tous, à l’unanimité, avaient auparavant prédit une succession de victoires de l’équipe nationale, après consultations des cauris et autres fétiches, et après des veillées d’armes et surtout de prières…

Mon ex-futur ministre nous a révélé que c’est sur ordre de la « hiérarchie » que l’interpellation a lieu (entre parenthèses, n’est-ce pas de bon augure que ce recours, même ponctuel, aux services de l’ex-ministre, dans la perspective du remaniement gouvernemental imminent…). Chacun de ces « accompagnateurs psychologiques » interpellés devait impérativement « rendre compte et rendre des comptes » à l’autorité footballistique qu’est devenu mon ex-ministre « tous-terrains ».

Le premier à prendre la parole a été le porte-parole des gourous de l’équipe. Il a par exemple justifié la défaite des Léopards face au Gabon par le fait que le rituel habituel en l’honneur du fauve-totem (c’est-à-dire léopard) avait été bâclé par trois joueurs : la veille en effet, contrairement aux tabous, ces trois lascars se sont livrés à des orgies érotiques inconsidérées. D’où le score sans appel de 3 à 0, si désastreux pour les « Léopardeaux » …

L’aumônier pasteur, au nom de ses collègues, a évoqué les précédents revers contre l’Angola et la Gambie en insistant sur le fait que des joueurs en grand nombre avaient été testés … positifs à l’ébriété : ils se sont présentés à l’une des veillées de prières … ivres, entonnant des chansons lubriques, grivoises, impudiques en lieu et place des hymnes religieux d’adoration !

Les sanctions de l’ex-ministre sont tombées comme sous couperet : révocation des gourous, révocation des aumôniers, révocation surtout de l’entraîneur (et aussitôt appel d’offre d’emploi adressé à des entraîneurs schengenois, y compris des   retraités …)

Image: 
Pas question de se présenter ivre à la veillée de prière ! Photo © Véronique Vercheval

Mots-clés

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !