semaine 48
Portrait de André Yoka Lye
Confidences du chauffeur du Ministre

Kwamouth : la nuit, tous les chats sont gris

Le 15 octobre 2022

« Psychose ». C’est notre patron le Ministre d'État qui nous a sorti et appris ce mot. Ce mot, d’après lui, correspondrait à la météo d’avant-tempête, d’avis de tempête. D’après les informations « confidentielles » et « sensationnelles » de la part du Ministre, la Capitale serait « infiltrée » (encore un autre mot à la mode !). A vrai dire on ne sait plus à quel ancêtre se vouer, à quelle « radio-trottoir » faire confiance.

… Par exemple, dimanche 2 octobre : bouclage, par la police, de certains quartiers d’en-bas, comme le nôtre. A la recherche des « infiltrés », souvent, paraît-il, déguisés en vrais -faux-fous. La nuit, comme des chats gris, comme des fantômes-épouvantails, tous les vrais-faux-fous sont des infiltrés (et tous les infiltrés sont de vrais-faux-fous) … Une bonne centaine de ces énergumènes non-identifiables a été appréhendée. Parce que sans pièce d’identité, parce qu’inconnus des riverains, parce qu’en état d’ébriété. A partir de la phase de récolte en moisson, en masse, en vrac, la police procède actuellement au tri, au tamis du « bon grain de l’ivraie » (selon une autre tournure savante de notre patron de Ministre d’État …). Vaste programme !

... Par exemple, lundi 3 octobre : des pêcheurs de Maluku, dans la banlieue de Kinshasa, auraient appréhendé un infiltré soi-disant originaire du Graben-Extrême, bien reconnaissable, paraît-il, par le « faciès ». J'ai demandé à notre Ministre ce qu’il en était du « faciès » ; réponse du Ministre : « le faciès est une sorte de pièce d’identité naturelle, physique et métaphysique, par les formes du visage et les postures expressives du corps : la femme kinoise se reconnaîtrait, n'est-ce pas, par la dépigmentation-tshoko, et par le dandinement chaloupé de ses « barges-derrières ». Le pêcheur-plongeur en eaux profondes wagenia se reconnaîtrait par une musculature d’airain, et des performances inouïes de résistance et d’apnée sous les eaux et … au lit. Le chasseur pygmée serait identifiable par sa taille économique, et ses tatouages géométriques sur tout le corps. Ainsi de suite… »

 Il paraîtrait que l’« infiltré » de Maluku, soi-disant suspect du Graben-Extrême, aurait le visage et le corps « longitudinaux ». « Longitudinaux », encore une explication grammaticale du Ministre.

… Par exemple, mardi 4 octobre : à Kwamouth, une des portes d’entrée de Kinshasa, des infiltrés seraient de plus en plus déguisables tantôt en attributs yaka, tantôt en ceux des Teke, lesquels attributs seraient subitement devenus aujourd’hui sujet d’hostilités fratricides. Pour avoir dénoncé un vrai-faux yaka, un chef teke a été molesté. On ne sait par qui, pourquoi et comment... Pour avoir démasqué un vrai-faux teke, un chef yaka a été lynché. On ne sait par qui, pourquoi et comment. Il paraît qu’à Kwamouth, ils ne se comptent plus, les morts suspects, parce que, paraît-il, infiltrés.

… Par exemple, mercredi 5 octobre : dans notre nganda-bar, nous avons vu entrer en trombe et en titubant un vrai-faux-fou au faciès longitudinal. Branle-bas. Panique. Alerte à la police. Interpellé et interrogé de façon musclée par la police, le suspect est passé aux aveux. Voici le PV établi par la police : « Primo : l’infiltré est un suspect S.D.F : Sans-Domicile-Fixe, Sans – Document - Fiable, Sans – Débrouille - fichée, Sans – Dulcinée - Fofolle. »

             « Secundo : SDF en état flagrant d’ébriété sur la place publique, sans doute pour noyer ses misères accumulées, dans des cuiteries et des soûleries suicidaires » …

Info: https://www.vaticannews.va/fr/afrique/news/2022-09/rd-congo-l-eglise-intervient-dans-le-conflit-yaka-et-teke.html

 

Image: 

Mgr Jean-Pierre Kwambamba avec les chefs coutumiers Teke et Yaka à l'évêché de Kenge, le mardi 27 septembre 2022; Photo Vaticannews.

Mots-clés

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !