semaine 23
Portrait de Ma Béa
Elire...et lire jeunesse

D'ici, je vois la mer

Le 12 mai 2021

Une histoire qui se déroule dans les années cinquante en hommage à New Waterford, ville minière canadienne, située dans la région du Cap-Breton en Nouvelle-Ecosse où l'auteure a grandi.

Un garçon de 10 ans, le narrateur, habite dans une maison au bord de la mer. Tout y est beau sauf qu'il pense en permanence à son père, mineur. Et chaque soir, l'angoisse grandit et l'enveloppe jusqu'au moment où son père pousse la porte. Ouf! le voilà!

Chaque page est occupée, pour 2/3, par les lumières, la mer, la famille, la joie de vivre, la nature, et pour 1/3 par le noir, la terre, la mine, l'angoisse; alternance entre joie et angoisse. Contraste aussi bien dans le texte que dans les illustrations. Très peu de texte, d'ailleurs, pour ne pas encombrer l'esprit, occuper la tête mais laisser la place à l'émotion..

Peur de l'enfant de perdre son père qui, pour faire vivre sa famille, descend chaque jour, dans les entrailles de la terre pour y travailler durement. Il sait aussi que la mine, c'est son avenir à lui.

Contraste entre des dessins au fusain, des aquarelles et des dessins réalistes de la mer, des vagues. Et dans le texte, des répétitions de phrases qui plongent plus encore dans l'angoisse omniprésente. Ouvrage dur mais qui laisse une place à l'espérance.

Ma Béa


D'ici, je vois la mer
Jeanne Schwartz
Sidney Smith
Edition Didier Jeunesse

Image: 

Le poids des générations. La peur de la perte d'un être cher.

Mots-clés

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !