semaine 23
Portrait de Robert Lemaire
A PA PEUR

Vaccin, j'écris ton diktat

Le 09 juin 2021

Aux portes décidément closes des affirmations réalistes dues aux inconséquents faits de civilisation (dont la détermination de quelques sujets prédestinés aux révélations) que suggèrent la mésentente des gouvernants actuels, il n’apparaît pas comme d'une urgence légitime que la résolution systématique des problèmes du à la prolifération des systèmes d'une détection douteuse, ne pourrait convaincre la justesse de la limite des pouvoirs qui serait soi-disant au courant des récentes prolifiques décisions politiques ! Est-ce bien clair tout ça ? On n'obtient pas de résultat en niant les faits avérés de la probabilité inhérente aux sondages récemment acquis, non ?

Sans doute vaut-il mieux pour chacun d'entre nous, que l'application de la solution finale (à ne pas confondre avec l'autre) se fasse le plus rapidement possible pour autant que l'approvisionnement soit assuré par les trop nombreuses firmes productrices !!! Mais on n'en est pas là !

Mais qu'apprends-je ? Qu'il y a des stocks importants confinés (eux aussi) en des frigos cadenassés par lenteurs administratives !!! On a beau faire des vœux pieux, rien n'y fait, et pourtant il va falloir y mettre un coup ! La contradiction est aussi contagieuse que celle qui est en route et personne n'y peut rien, reconnaissons-le ! Ah, mais c'est que, aussi, personne ne bouge le petit doigt !... personne ne prend le risque de bousculer la pile, de peur de la voir s'écrouler, et par après, de peur de ne pouvoir rétablir son équilibre précaire, de peur aussi de provoquer immédiatement LA catastrophe irréversible pour laquelle on désignerait immédiatement le coupable, qui serait celui-là même, auteur du geste maladroit !

Alors que fait-on ? Rien, ou presque...on permet d'aller au jardin en passant par la maison, et on donne surtout des conseils, des recommandations, des prédictions sur les événements qui pourraient se produire si.....

Manquerait-on de décisionnaires aux gestes décisifs, aux prises de paroles allant dans le sens de l'accomplissement du processus amenant au chemin tant attendu qui mène à la libération des seringues ?

Il y en a qui disent (oh, les courageux anonymes) qu'on manque de chefs et de sous-chefs !...Alors qu'un seul suffirait, une grande gueule bien entendu... ces personnes en rêvent toutes les nuits et parfois même le jour, et on entend toujours le célèbre refrain qui revient sporadiquement, encore et encore, tous en chœur : « c'est un Hitler qu'il nous faudrait ! ».....

A mon avis, un adjudant bilieux suffirait ! Ou un surveillant d'étude, frustré, avide de punitions interminables (amateur de coups de règle sur les doigts accompagné d'un 500 X je ne dois pas parler dans les rangs, avec en plus : balayer la cour de récré avec une brosse à dents !!!).

Mais je ne suis pas sûr que le sadique de service puisse prendre des décisions tout seul comme un grand homme borné mais courageux qu'il n'est pas : il est trop petit, ne change de caleçon que tous les 6 mois, son esprit est trop étroit, sans grandeur pour faire démarrer la machine...je suis presque certain qu'il préférerait se débarrasser du problème et donner l'ordre à quelque subalterne timoré qui s'empresserait dans la seconde, de l'exécuter de peur d'être puni d'avoir traîné trop longtemps !

Donc alors quoi ? Ben, on attend...on espère qu'une proposition d'un ensemble de gens déterminés (mais pas trop), ponde une motion conseillant et même exigeant des acheteurs et à certains rédacteurs, frétillants (ou non) d' impatience, d'enfin pouvoir rédiger quelque chose de cohérent afin d'envoyer un message pour certifier/prouver/vérifier (ou l'inverse) que l'étiquetée Gloriole 18K, qui plane dans les sphères stratosphériques, puisse soudain, se laisser tomber sur le décideur décidément décidé en une stridence subsonique tel un condor repérant le cadavre alléchant qu'il a repéré depuis longtemps !

Cette gloire18K destinée aux dictatures sans dictateur, est constituée d'un produit euphorisant destiné au saupoudrage, en quantité suffisante, pour atteindre tous les membres du comité constituant l'ensemble cité plus haut. Lequel, décidément irresponsable, soudain soudé d'un commun accord, va d'une seule respiration/expiration, exhaler un son proche du Ouf soulagé que pousse les rescapés des naufrages titaniciens ou celui des pauvres gens remontés des gouffres aux coups de grisous meurtriers à charbon marcinellien.

Reste à pratiquer le passage à l'acte, concerner les concernés, imposer des affectations : donner l'ordre formel et irréversible de la dispersion constructiviste des tâches qui permettra de piquer dans les épaules de tous et de chacun en particulier avec le nihil obstat de l'U.E., qui, la braguette ouverte, laisse entrevoir la possibilité d'un effet assuré (jouissance sans retenue et sans préservatif ) d'au moins 70% !

Noël, c'est Noël ! Chantons en chœur le retour de l'ange Vaccinatoire, sauveur et créateur de l'ubiquité pratique, et donc présent dans tous les foyers, âtres symboliques alimentés par nouveaux panneaux solaires fournis avec les réductions annoncées, mais bien vite récupérées ensuite à la suite d'une taxation habilement dissimulée.....

Rassurez-vous, ça fait pas mal : a pa peur

 

Image: 

Photo © Robert Lemaire

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !