semaine 47

La danse des sans-papiers

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 05 janvier 2019

C'était ce 30 décembre dernier durant la soirée du collectif "La Voix des sans-papiers" qui fêtait la victoire de la convention précaire qui les autorise à rester jusqu'au mois d'avril dans le bâtiment situé sur la commune de Molenbeek.
L'ambiance était bon enfant. Quelques heures de détente qui permettaient de s'échapper d'un quotidien toujours très lourd à supporter, d'autant que le stress avait été particulièrement intense durant les cinq semaines précédentes pour les 90 occupants du bâtiment Bacardi-Martini laissé à l'abandon et dont les propriétaires tentaient de les en expulser en plein hiver.
Vers 23h, les hauts-parleurs de fortune se sont mis à crachoter une chanson aux rythmes africains. Le cercle s'est instantanément formé autour de Modou, encourageant sa brillante démonstration par des claquements de mains aux cadences soutenues. J'ai vu cette casquette aux couleurs du drapeau belge, tout un symbole. Puis un autre sans-papiers a pris sa place, puis un autre et un autre encore, comme pour exorciser les tensions qu'ils venaient de vivre. Quelle soirée, quelle dignité !
 

photos: 

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !