semaine 03

Le masque du rire

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 23 novembre 2017

C'était à Mbour au Sénégal en 2012. Nous déambulions nonchalamment dans la rue principale du marché. Je vois alors cette femme qui d'abord se détourne de moi quand je porte la main à mon appareil. Et pour cause, c'est un travesti. Beaucoup d'homosexuels fuient Dakar pour s'installer dans des villes côtières ou quittent leur pays pour demander l'asile notamment en Belgique.
Dans la capitale, la répression par les forces de police sénégalaise est systématique à leur encontre. Ils doivent faire face à une loi homophobe et une perception sociale négative de l’homosexualité qui les accusent d'un répréhensible acte contre-nature.
"L'ami" sénégalais qui nous accompagne saisit à l'instant mon intention et glisse quelques mots en wolof dans l'oreille du travesti. Celui-ci éclate de rire, je déclenche et il disparait aussitôt sans m'adresser un regard réprobateur. Amadou, sourire en coin, me dit qu'il lui a demandé de se faire belle pour la photo.

photos: 

Sénégal Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2022 designed by TWINN Abonnez-vous !