semaine 42

Si, ceci est un complot

Edito par Jean Rebuffat, le 12 février 2021

Image: 

Capture d'écran de la vidéo

“Ceci n'est pas un complot. Mmmh, au pays de Magritte, quel titre alléchant! Le générique défile. Rues vides, musique angoissante. Tout ça à cause d'un virus! s'étonne une voix off, qui a d'emblée donné le ton: ce que les médias cachent. Eh bien si, c'est un complot, cette décérébration qui consiste à insinuer ou à prétendre que les médias sont aux ordres, comme la science, au reste, pardon, la science officielle, car il doit y en avoir une autre, probablement, la vraie, celle qui prétend que la Terre est plate, par exemple.

Et à propos de virus, ce petit film a parfaitement agi comme lui: il est très contagieux, variant belge de son cousin français d'il y a quelques semaines, Hold up. Il pose les bonnes questions, entend-on partout. Eh bien non, il ne pose les questions qu'en fonction de la réponse qu'il veut induire, on attente à nos libertés sous un prétexte exagéré.

L'auteur, fâché de ne pas être pris au sérieux par la presse mainstream, toute aux ordres (de qui et pourquoi?), comme chacun sait, se fait le chevalier blanc pour montrer que lui, ce héros, n'est pas comme les hérauts de l'info, qui ne s'interrogent pas sur ce qu'ils font. Enfin, conclut-il, espérons un sursaut pour reconquérir notre liberté...

Seulement n'est pas Don Quichotte qui veut. Démonter un machin aussi ridicule et aussi pervers que ce non-complot n'est pas difficile mais ne sert à rien: on ne convaincra personne parmi ceux qui préfèrent penser comme ça en se croyant plus malins que les autres. Molière observait qu'il n'est pire sourd que qui ne veut entendre. Pourtant, je tente une observation, une seule. Aux questions dont les réponses ont été hésitantes, vaseuses, variables, contradictoires, incohérentes, qu'il s'agisse du monde politique, scientifique ou médical, et même du monde médiatique, j'ai une explication toute simple: l'ignorance, qui débouche fatalement sur ce qui apparaît évidemment comme de l'incompétence. Oui, les médias, les médecins, les experts, les gouvernants, dans la crise du Covid-19, ont parfois dit n'importe quoi et son contraire. Les gens qui pensent qu'on sait tout sur tout et qui dès lors, pour des raisons compréhensibles (ils ont besoin de savoir et d'être rassurés), n'imaginent pas qu'il n'y a tout simplement aucune autre raison cachée au bordel ambiant que cette ignorance et versent donc facilement dans cette foi, simpliste comme toute foi, qu'il y a un plan secret – exactement comme de la même façon, on peut faire passer l'idée d'un Dieu ou d'un dessein supérieur immanent.

Alors si, Ceci n'est pas un complot fait partie de ce vaste complot que je dénonce à mon tour: celui de la connerie humaine. Pour paraphraser Einstein, celle-ci est capable de nous donner une idée concrète de cette notion abstraite qu'est l'infini.

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !