semaine 29

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

La perte d’un héritage millénaire

Les indignés par GL, le 09 novembre 2017

Dessin(sur base de traits impulsifs)d’un enfant de 8 ans réalisé lors d’un atelier de dessin spontané.

L’homme depuis son origine, griffonne, marque ou dessine.

Il s’exprime par la pulsion de son trait, de son corps en connexion avec la matière, la pierre, la terre, le papier, mais cette activité ne se limite pas au désir de communiquer, elle stimule d’ essentielles fonctions.

Gribouiller, tracer, dessiner activent de multiples connexions neuronales et ouvrent les portes de la créativité. Dans le même temps, ces actes ancestraux permettent une dissolution des tensions psychiques. Cet état donne naissance à la catharsis.

Ces bénéfices ont été observé depuis les années 1950 par nombre de pédagogues, psychologues, psychiatres.

En résumé, dessiner, gribouiller, tracer, nous fait profondément du bien.

Or, depuis une dizaine d’années, notre relation avec notre écriture, nos ratures, notre signature, s’estompent, est en voie de disparition.

Les touches d’ordinateurs et les écrans tactiles font mourir peu à peu la pulsion graphique. Ce qui marque, ce qui s’inscrit dans l’intimité du geste s’absente chaque jour davantage. « Signature » à la même origine que « sang », et c’est une partie de nous qui s’en va.

Le constat de cette perte en devenir n’est pas la nostalgie des temps passé. La perte qui s’opère par la lente cautérisation du désir graphique, cause des dégâts qui sont tant de l’ordre la santé mentale de chacun, que de son potentiel créatif.

Mais le cerveau est doté d’une plasticité étonnante. Réveiller d’autres zones que celles destinées à la pensée logique est possible, à nous d’en décider.

Serge Goldwicht

Ajouter un commentaire

Du même auteur

Des journalistes de la RTBF faisaient leur travail d'information. Ils ont été arrêtés. Photo RTBF.be

Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Des Palestiniens ont peint leurs visages comme des personnages du film "Avatar" lors de la sixième semaine des manifestations pour le retour #Greatreturnmarch dans Gaza sous blocus. Photo @saidkhatib /AFP).

Des milliers de Brésiliens manifestent leur soutient à Lula avant son entrée en prison. Photo © D.R.

Anne Morelli. Photo © UPJB

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN