semaine 29

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Poing de vue

Une leçon de football

Edito par Jean Rebuffat

La foule belge frémit. Qu'on me permette un aparté: mes racines étant des deux côtés, j'ai regardé ce match avec un détachement absolu, les deux vainqueurs me convenant. Mais le jeu a moins de saveur quand on ne vibre pas unilatéralement. Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Pourquoi un événement comme le Mondial déborde-t-il tellement de l'audience habituelle du football? Des dizaines ou des centaines de millions de personnes, et à présent des deux sexes, s'y intéressent alors qu'en temps... Lire la suite

Les Humeurs

Le Chant la vie par Serge Noël

Un peintre

assis sur l’escalier du jour

le peintre songe aux temps heureux

de combattre et d’être amoureux

Pérégrinations par Lucie Van de Walle

Sacré Berlioz ! 

Le compositeur Hector Berlioz, gravure d’après E.Carjat, Le Boulevard 7 septembre 1863. ©jherrent

À moins d’y connaître des amis ou d’y avoir une parentèle plus ou moins proche, il faut vraiment être intéressé par Hector Berlioz pour se rendre à La Côte-Saint-André (Isère), localité à peu près sur la route du Midi. Certains mélomanes trouveront le détour fort intéressant. 

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens

"L'OTAN n'aura pas la paix"

"NATO game over", "Make art not war", "You know exactly what you are doing, don't you ?, "War stop here" étaient les slogans affichés sur des banderoles par les 200 militants de "Agir pour la paix", du CNAPD et Vrede venus dénoncer la politique de l'OTAN devant le Parc du Cinquantenaire ou se ten

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens

France-Belgique

Que d'émotions pour les supporters...

Emois et moi par Jean Rebuffat

Le beau mot de fraternité

On ne le dira jamais assez: sans la fraternité, la liberté boîte et l'égalité ne lui suffit pas. Photo © J. Rebuffat

Il y a des jours où soudain le monde semble aller mieux, la France, retrouver ses valeurs et l'humanité, respectée.

À table avec l'Ogre par L'Ogre

Mon côté Cendrillon au manoir

Puis-je vous inviter à me suivre? Reportage photographique J. Rebuffat

Le destin du chroniqueur gastronomique a des points de ressemblance avec celui de Cendrillon. Le rêve ne dure jamais bien longtemps. Même quand il est beau.

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens

"Trump stop infesting the world"

Plus de 2.000 personnes ont manifesté ce samedi à Bruxelles contre la venue de Trump au sommet de l'OTAN ce 11 et 12 juillet prochains.

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens

Brésil-Belgique

Une ambiance très féminine et multiculturelle

Chemins de traverse par Marcel Leroy

Le train-train, pas toujours quotidien

Il n'y a pas qu'à bord du Transsibérien que souffle le vent de l'aventure. Ainsi, lors de ce voyage Bruxelles-Midi/Charleroi...PH ML

C'était mardi en fin de journée. Gare du Midi, la foule s'amassait sur plusieurs quais. Les gens tentaient de comprendre pourquoi leur train ne se pointait pas. Des panneaux indiquaient que suite à des événements divers c'était le bazar mais rien ne bougeait.

Zooms curieux par Gabrielle Lefèvre

La révolution communiste des musulmanes

Clara Eissner (à gauche) adopta le nom de Zetkin, son compagnon russe. Avec elle, Rosa Luxemburg, en 1910 ; la révolution des femmes en marche ! Photo © D.R.

Clara Zetkin au « Club des femmes musulmanes » : cela se passe en 1926 en URSS en révolution communiste dont un des atouts majeurs fut de consacrer l’égalité des femmes et des hommes.

Pasta par Michel Noirret

État de droit et tout de travers

L’amer Michel*, Premier ministre, nous a informés que la Belgique était un état de droit. De droite, c’était pas la peine de le dire, on avait remarqué. Mais il était temps qu’il nous rassure. On commençait à avoir des doutes.

L'as-tu lu,lulu? par Nous on l'a lu

Signé Zarco !

Qui était vraiment Christophe Colomb ? Un Génois ou un Portugais ?

Mots clés décroisés par Roger Avau

Chaque matin  

Image © Yves Calomme

Chaque matin.

Au lever.

Ses yeux balaient.

Les images d’hier.

Dans des conditions nébuleuses.

Son canevas a perdu les sens.

Il laisse passer le silence.

Avant de changer d’air.

Se recharger et se faire revivre.

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN