semaine 42

Manifestation à Bruxelles de la "Grève mondiale pour le climat"

Question d'optique par Jean-Frédéric Hanssens, le 21 septembre 2019

Ce sont 156 pays qui ont participé, ce 20 septembre, à la "Grève mondiale pour le climat". Ils étaient plus de 15.000 dans les rues de la capitale.
Les manifestants ont une nouvelle fois réclamé une politique climatique courageuse, en écho aux millions de citoyens qui se sont mobilisés à travers le monde ce vendredi pour signifier à la classe dirigeante que "notre maison brûle".
"Nous devons continuer à parler du climat et à nous mobiliser si nous voulons placer l'urgence climatique au centre du débat", a affirmé la porte-parole francophone du mouvement Youth For Climate, Adélaïde Charlier.
Pour son alter ego néerlandophone, Anuna De Wever, "il ne s'agit que de la deuxième saison des mobilisations", a-t-elle lancé en fin de manifestation, annonçant une série de nouvelles actions, main dans la main avec "les travailleurs, les agriculteurs et les scientifiques". Aux côté des jeunes, se trouvaient aussi des "moins jeunes", comme c'était déjà le cas avant l’été, lors des marches précédentes. La marche de ce vendredi donnait le coup d'envoi d'une nouvelle semaine d'actions en faveur d'une politique climatique plus ambitieuse. Après celle-ci, "nous reviendrons encore tous les mois", ont martelé Anuna De Wever et Adélaïde Charlier face au parterre de manifestants venus les écouter au terme de la manifestation.
Lire plus sur l'article de la RTBF







































 

photos: 

Reportage photo © Jean-Frédéric Hanssens

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

Commentaires

Portrait de Anne-Marie Fautré
OK ! Chacun pourrait commencer à"balayer devant sa porte". Produire moins de déchets. Moins consommer. Ramasser les déchets devant chez soi (c'est un minimum). Une gourde + eau du robinet. La liste est très longue. Ces jeunes (et moins jeunes) qui manifestent en ont-ils conscience ?
Portrait de anonyme
C'est à espérer, en tout cas pour celles et ceux qui manifestent...
Portrait de ErickEdunk
Need better SEO reporting for your entreleslignes.be website? Let's try http://seo-reporting.com It's Free for starter plan!

Ajouter un commentaire

entreleslignes.be ®2019 design by TWINN