semaine 04

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

Vacation, Back in Charleroi

Chemins de traverse par Marcel Leroy, le 17 novembre 2017

Signée Coppée, la cover pareille à une affiche dans la ville.

Grand soir au Rockerill, le 27 mai 2017, pour le come back de Vacation. Photo Benjamin Vander Ecken.

C'était un de ces soirs où les heures ne se comptent plus. Chez Philippe-Henri Coppée, à Hublinbu, dans la maison sur laquelle se penchent des arbres centenaires, des bougies brillaient sur un gâteau d'anniversaire. Autour de la longue table, des copains écoutaient du rock. Parmi la bande, deux musiciens avaient amené avec eux le CD enregistré au Rockerill, le 27 mai de cette année 2017. Thierry Limelette et Fabrice Carloni malgré les années sont restés des rockers jamais aussi bien dans leur peau que plantés sur une scène, quelque part où il y a un public pour accompagner leur voyage. Thierry joue de la guitare en vieux sorcier des cordes. Fabrice chante en suivant les riffs comme s'il était premier de cordée. La pochette du CD intriguait, avec les mots VACATION Back in Town  en blanc sur le fond vert d'un visage tramé de blanc. Un peu comme des lignes de pluie sur une affiche placardée en ville. Pas trop du genre à s'épancher, les gars ont levé le voile sur l'histoire de ces dix morceaux qui ont fait danser plusieurs générations, au Pays Noir et bien plus loin. On a placé le CD dans la machine et "Fly away" a largué les amarres, suivi de "Crossroads" puis le rythme a pris le dessus sur les paroles. Philippe-Henri, qui a été le manager de Vacation dans les années 90, est l'artiste auteur de la toile reproduite sur la pochette. Un visage, la nuit, un visage ciselé dans la peinture étalée sur la toile par un jet d'eau à haute pression nous fait signe. Enduite de phosphore, l'image s'allume quand la lumière s'éteint. Un peu comme le rock quand les rideaux de la scène s'ouvrent sur le band qui démarre à fond. Vacation est un groupe de rythm&blues né à Charleroi en 1969. Un trio d'enfer formé par Sonny Bono à la basse, Luigi Collu à la guitare et Alain Wéry à la batterie.Leur musique a vite conquis la ville puis a voyagé et évolué. Richard Karla, un autre guitar hero, a poussé Vacation au sommet du hit-parade de Formule J que présentait Claude Delacroix en direct du Jardin du Maïeur à Mons. Vinrent les eighties et la disparition de Richard, suivie du premier silence. Il fut rompu en 1991 quand Thierry et Fabrice vinrent épauler Sonny Bono et Alain Capitte le batteur. Le sixième opus, "Long Vacation", sortit en 1993. Suivi de "Strange Man" deux ans plus tard. Les rockers carolos montèrent sur les planches avec Status Quo, Tony Joe White, Willy DeVille, Elliot Murphy et beaucoup d'autres du même calibre. Puis le silence à nouveau tomba, quand s'effacèrent de la scène Alain et Sonny, laissant Thierry et Fabrice sur le quai. "On ne s'est jamais perdu de vue mais la belle époque était passée" dit Fabrice. Au coeur de la soirée, droit sur sa chaise, il a regardé Thierry, fait..."Quand on s'est revu l'histoire est repartie". Ils ont ri alors pour masquer l'émotion ressentie. Mais c'est elle qui leur donna l'énergie de rendre hommage à Richard, Alain et Sonny en reprenant leurs outils. Thierry a dépoussiéré sa guitare et Fabrice libéré sa voix. Joël Podgornik et Ray Lix ont rejoint le band pour jouer comme on lance un défi à la nostalgie. L'autre nuit, nous tous, on a écouté "Back in Town" jusqu'au bout et je vous jure que l'on entendait aussi les voix des musicos trop vite partis entre les lignes étincelantes que traçaient les guitares. Leur prochain concert est annoncé en février 2018.  "Back in Town" est un sacré bon titre pour le troisième souffle de Vacation. 

Ajouter un commentaire

Du même auteur

Entre le noir et le blanc, les nuances de Charleroi sont infinies. Clemens le photographe venu d'Allemagne et Alain l'historien d'art et fils de mineur ont fait équipe pour un livre poétique. Photo © ML.

Si un hommage devait lui être rendu, Philippe Maystadt avait souhaité que la rencontre se déroule au Bois du Cazier où chacun reçut une photo avec cette citation de Guillaume Appolinaire. "Il est grand temps de rallumer les étoiles". Photo ©.ML.

Un 45 tours, une affiche, un bouquin, un air qui passe, Johnny est parti mais ses chansons tournent toujours sur les Teppaz qui font de la résistance. Photo © ML

Signée Coppée, la cover pareille à une affiche dans la ville.

,

Grand soir au Rockerill, le 27 mai 2017, pour le come back de Vacation. Photo Benjamin Vander Ecken.

Dans le bassin de Charleroi, 90.000 sidérurgistes gagnaient leur pain dans les années 60. En 2017, ils sont moins de 3.000. Que faire des friches industrielles? Entre la mémoire et l'avenir, le problème est complexe. C'est ce que le hors-série de la revue Dérivations cerne, dans un dossier en béton armé envisageant la situation actuelle au niveau wallon, dans une perspective européenne. Photo ML.

Kelly sous la lune,un peu magicienne... Photo Do Chaudron

,

Le quatrième larron. Photo Do Chaudron

Antonio Sestu raviva la mémoire puis Maurice Limbourg égrena les noms...Photo © Marcel Leroy

,

Jacques Stichelbaut, grand musicien et ancien du charbonnage de Monceau-Fontaine, joua" Il Silenzio" au nom de tous les mineurs du monde et de leurs familles. Photo © Marcel Leroy

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN