semaine 39
Portrait de André Yoka Lye
Confidences du chauffeur du Ministre

« 3e Vague… »

Le 12 juillet 2021

 Les pronostics sont repartis. Non pas les pronostics de la Coupe de foot UEFA ni ceux de la « Copa America ». « Loin de là », a ponctué notre ministre d’Etat en charge des Questions Tactiques et Statistiques. En fait nous en sommes à la 3e vague. Ni 3e vague Corona, version « Delta indienne », ni 3e vague volcanique « Nyiragongo ». Mais 3e vague des réaménagements institutionnels : après le Parlement et le Sénat, après le remaniement gouvernemental, radio-trottoir subodore le tour des entreprises publiques. Les augures et le ton semblent avoir été donnés avec la nomination de la nouvelle Madame la Gouverneure de la Banque centrale. La Banque centrale congolaise sera désormais au féminin singulier…

Et pourtant, avant ce choix, que de « supputations », que de « pronostics », que de « ballons d’essai », que de « challenges », que de « radios-trottoir », que de « compétitions » ! Autant de termes reconstitués par le génie oratoire de notre ministre d’Etat. En effet la compétition a été rude, notamment sur les écrans des télévisions. On a vu passer des savants les plus spécialistes, des professeurrrrs les plus inspirés en « économétrie » (science, d’après notre ministre, plus en pointe que la banale « économie ») ; mais aussi des pasteurs « visionnaires ». Tout ce beau monde, tous ces VIP (Vrais Investigateurs de Postes et de Pouvoir) présentaient des CV (Cartes de Visite des Vantards) en béton. Tel postulant aurait été non seulement « major » de sa promotion mais aussi premier nègre professeurrr à telle université à Honolulu ; tel autre aurait loupé de près le Prix Nobel d’Economie… pardon d’ « Econométrie » (hélas, son université d’Azerbaïdjan aurait commis l’erreur de présenter sa candidature comme un « Azerbaidjanais d’origine congolaise » ; ce qui aurait fait froncer les sourcils d’un jury passablement raciste…) ; tel autre encore aurait inventé à l’université des Iles Vierges une théorie « révolutionnaire » du BNB (Bonheur National Brut), bien au-delà du banal PNB (Produit National Brut).

D’après mon ministre d’Etat, tous ces CV ont été « pesés », « soupesés », « jugés » et « jaugés » par le gouvernement. Tous recalés !

Or, d’après radio-trottoir, le jury intergouvernemental serait allé loin dans les détails, jusqu’à tenter d’interpréter les contenus des « visions prophétiques » des « pasteurs charismatiques ». Tous recalés ! Radio-trottoir aurait également annoncé qu’après ces éliminatoires directes, l’un des candidats et l’un des pasteurs, tous deux auraient frôlé l’AVC

Image: 

Ce 5 juillet 2021, Malangu Kabedi Mbuyi (63 ans) est la première femme à être nommée à la tête de la Banque centrale du Congo (BCC) depuis sa création en 1961. Photo © D.R.

Mots-clés

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !