semaine 33

Rechercher

En collaboration avec les Presses Universitaires de Bruxelles

La fillette au gant de boxe

Le Chant la vie par Serge Noël, le 28 mars 2018

...ainsi qu'oiseau migrant tu files vers le sud... Photo © Jean-Frédéric Hanssens

te voilà partie pour des châteaux en Espagne
au ciel du soir doucement les étoiles gagnent
vers les hauts bleus et pâles

ainsi qu’oiseau migrant tu files vers le Sud
pour trouver un destin rompre les habitudes
que les beaux rêves salent

femme aujourd’hui qui rit et fillette d’hier
le soleil du matin fait danser la poussière
je me souviens de toi

je me souviens de toi sur la photo qui pose
dans le jour qui revient où le temps se repose
et c’était sous les toits

fillette au gant de boxe à côté du miroir
assise à la fenêtre en robe feu de soir
un portrait d’Aragon

derrière toi disait des choses de voyage
et de siècle et de vents qui emportent les âges
c’était ton saint patron

nous habitions alors à la rue de Norvège
qui n’existe plus mais nos traces dans la neige
demeurent à jamais

l’hiver au creux des lits où dorment les vieux mondes
tu grandissais et tu souriais à la ronde
dans l’attente de mai

l’été en Italie sur les routes qui courent
de Tarifa à Rome et les plages alentours
et la montagne brune

et le temps a passé ainsi que dans les contes
la petite princesse devient femme et je compte
les lunes et les lunes

te voilà dans les rues qui manifeste et chante
ta voix de velours rouge et tes idées tranchantes
nous parlent de demain

te voilà parmi les foules où tu nous rejoins
muguet du premier mai églantine de juin
rêves main dans la main

étoiles au ciel pur qui pâlissez encore
écoutez ce chant large et cette voix d’aurore
c’est elle qui nous hante

dans tout ce qui se bat de lumineux et tendre
la vie et l’espérance que tu nous fais entendre
quand tu chantes tu chantes

ma filleule voilà que tu reprends la route
vers d’autres soleils blonds où se défont les doutes
tu t’en vas tu nous quittes

mais chante encore et fais chanter les horizons
remplis encore un peu nos cœurs de tes chansons
alors nous serons quittes


 

 

Mots-clés

Ajouter un commentaire

Du même auteur

"La lune dans la chambre dors" Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Phalène de Madagascar Photo © Jean-Frédéric Hanssens

Nue

...c'est le soir et le temps fraîchit... Photo © J. Rebuffat

... le peintre songe aux temps heureux... Photo © J. Rebuffat

...nous ne voulions que le bonheur... Photo © Jean-Frédéric Hanssens

...comment deviner les chemins à tenter... Photo © J. Rebuffat

...comme une brume une rosée... Photo @ Jean-Frédéric Hanssens

entreleslignes.be ®2018 design by TWINN