semaine 06

Hors-jeu

Une édition originale par Thierry Robberecht, le 23 décembre 2022

© Serge Goldwicht

Souleymane Diabara quitta sa famille et son pays parce que des blancs lui ont certifié qu’il gagnerait beaucoup d’argent en Europe avec son talent. Son talent ? Le football. Une magnifique technique et une extraordinaire vision du jeu. L’argent, il ne le voulait pas seulement pour lui mais pour ses frères et sœurs en plus de la fierté que sa mère en tirerait. La fierté d’une mère vaut tout l’or du monde. Il trouva du travail dans un club européen dont les dirigeants discernèrent très rapidement le potentiel de Souleymane et l’argent qu’ils pourraient en tirer. Contrairement aux migrants qui ne jouent pas au football, il trouva un travail tout de suite et on lui fournit des papiers car les dirigeants des grands clubs européens flairèrent l’argent qu’ils pourraient faire et la fierté qu’ils pourraient en tirer. Ces gens ont aussi une mère. L’entraineur l’aligna en défense où dès le premier match, il fit des étincelles. Le public l’adora, la presse s’enthousiasma : «  Quelle extraordinaire vision du jeu ! Quelle technique ! La ligne du Hors-jeu est inscrite dans sa tête ! Diabara une pépite !»

Un jour, après l’entrainement, il partit faire des courses dans la ville voisine avec ses enfants. Dès sa sortie de voiture, il fut reconnu par des supporters du club local, adversaire de son propre club.

  • Hé toi, le nègre ! tu jouerais pas pour ces crapules du FC xxx ?
  • Oui, répondit Souleymane. Un supporter qui avait bu et qui désirait montrer à ses amis combien il était courageux se planta sous le nez du joueur africain, lui dit : « Alors, toi aussi, tu es une crapule ! ». Il le poignarda avec le couteau à viande qu’il venait d’acheter. Souleymane mourut avant l’arrivée des Secours. Son erreur ? Avoir franchi trop de lignes.

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2023 designed by TWINN Abonnez-vous !