semaine 30

A voile et a pas peur !

Pasta par Michel Noirret, le 17 juillet 2021

© WICH

Georges Gilkinet, en plus de sous-premier ministre est ministre de ch’ai pu quoi. Ca n’a pas beaucoup d’importance, si c’était pas ministre de ça, ça serait d’autre chose, question de circonstances, généralement, pas d’une compétence particulière. Les compétences particulières ce sont les attachés de cabinet qui les ont et les soufflent à leur ministre, lequel à pour fonction réelle de tenir ferme sur la chaise qui est allouée à son parti lors des réunions gouvernementales.

Bien entendu, il ne nous prend pas pour des demeurés. Comme tous les élus du peuple professionnels, il a trop de respect pour le citoyen, l’électeur, comme l’épicier pour ses clients. Et voilà donc que Gilkinet n’hésite pas à affirmer ( RTBF 03/07), en substance et pour ce que j’en ai compris, que la Commissaire du gouvernement à l’Egalité des chances qui vient de beaucoup faire parler d’elle était quasi une militante de la séparation de l’Église et de l’État, comme Ecolo en général, bien sûr, et Gilkinet en particulier, plus que jamais d’ailleurs. Est-ce qu’il a trouvé ça tout seul ou bien sont-ce ses compétents de cabinet (non, non, c’est bien comme ça que je l’ai écrit "compétents") qui le lui ont soufflé ?

Certes, dans sa fonction officielle Ihsane Haouach apparaissait voilée et pas légèrement, pas dans la discrétion. Gilkinet et Ecolo n'ont rien vu, parole d'élu. Nous, on a mal vu, c'est tout, rien d’autre. Ou peut-être que les journalistes, à la solde de Georges-Louis Bouchez-Double, ont délibérément publié les mauvaises photos. Et paf ! Ça rate pas ! on se met à faire des amalgames. Avec les musulmans, on fait toujours des amalgames, surtout avec les barbus et les voilées, c’est leur destin. Vous n’imaginez pas quelle souffrance c’est d’être amalgamé, surtout quand on ne fait rien pour ça. Heureusement, Ecolo, Gilkinet et Nollet (autre valeureux combattant de la séparation de l’Église et de l’État) sont là pour les aider à se désamalgamer, notamment en les envoyant dans des pièges à cons. Je serais musulman, je commencerais à m’en méfier des chevaliers du voile et de la barbe.

Quand une des petites camarades de parti de Gilkinet affirme que la lutte pour le port du voile dans les services publics est comparable aux combats des femmes (et des hommes) pour l’avortement, c’est simplement exprimer une opinion. Il faut être d’une insupportable mauvaise foi pour y voir un quelconque amalgame! Pire encore : imaginer dans la nomination de Haouach une forme de passage à l’acte et non pas la naïve déclaration d’une fo-folle un peu allumée qui avait peut-être abusé des herbes de Provence, allez savoir, c’est de la calomnie pure et simple.

Qu’une commissaire du gouvernement affirme que la neutralité de l’État doit être repensée en fonction de la démographie (tiens, il y aurait une démographie qui demanderait un traitement spécial, simplement parce qu’elle est une démographie ? Une démographie musulmane, peut-être ?— C’est vrai qu’on ne nait pas bêtement humain en Islam, on nait musulman et arrêtez de nous casser les pieds avec votre Darwin— c’est une fois de plus, qu’on le sache, parole de Gilkinet, tout sauf de l’amalgame avec les théories des Frères musulmans, que d’ailleurs son amalgamée ne connaît même pas, sinon par ouï-dire dans des réunions Tupperware, et encore !

Onc' Michel, donne-nous la recette pour devenir un bon élu du peuple professionnel.Voici la première, qui les contient toutes: s'entrainer sérieusement à bien intégrer la formule du succès : « Un moment de honte, c’est vite passé », «  Un moment de honte, c’est vite passé, «  un moment de honte, c’est vite passé », en tournant trois fois autour d'une urne électorale.  Sinon il n'ira jamais très loin dans la carrière.

Gilkinet, on le voit, a réussi le parcours avec succès et peut dorénavant se permettre d’affirmer n’importe quoi avec une grande sureté et sans que son nez remue.

Chez Ecolo, on appelle ça « faire de la politique autrement ».

Comme disait l’Autre ( faudra songer à élever une statue à ce bienfaiteur de l’humanité) : Plus ça change, plus c’est la même chose !

Que le monstre en spaghetti volant vous touche de son appendice nouilleux.

Ramen.

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !