semaine 15

La chèvre de M. Seguin

Edito par Jean Rebuffat, le 05 mars 2021

Image: 

Va donc, Blanquette, brouter l'herbe de la montagne... Tu es libre! Photo © Jean-Frédéric Hanssens

L'accès plus aisé à l'information, l'air du temps, les réseaux sociaux, les études plus longues, et encore bien d'autres facteurs, tout cela contribue désormais au sentiment fallacieux que possède chaque individu quant à sa compétence. Il la surestime autant qu'il sous-estime celle des gens qui nous gouvernent et de ceux qui les conseillent. On le voit bien avec la pandémie actuelle. Tout le monde, à titre personnel, croit savoir ce qu'il faut faire et constate amèrement que ce n'est pas ce qui est fait.

On manque de modestie, en fait.

On manque aussi de points de repère, on oublie le bon sens, on perd la bienveillance. Les experts, comme s'ils étaient algorithmes ou robots, et non des êtres de chair et de sang comme chacun d'entre nous, ne comprendraient pas l'aspect humain des mesures prises et ses répercussions sur le moral, tant privé que global. Les scientifiques ne discerneraient que chiffres et statistiques. Vieille distinction inepte entre sciences pures et sciences dites humaines, comme s'il y en avait d'inhumaines! Comme si les premières n'étaient construites que de vérités intangibles et intrinsèques, sous l'étiquette infamante de sciences exactes, tandis que les secondes palpiteraient de la vie, la vraie...

Mais la vie, la vraie, elle n'a qu'un seul ennemi d'ailleurs systématiquement victorieux: la mort. Cet ennemi, on le combat en vaccinant plutôt qu'en râlant systématiquement sur des contraintes qui ne plaisent à personne, qu'en usant de termes hyperboliques comme prise d'otage et qu'en criant liberté, liberté. Quelle liberté? Celle de la chèvre de M. Seguin?

Au cimetière, les morts se taisent.

Mots-clés

Il semble que vous appréciez cet article

Notre site n'est pas devenu payant! Mais malgré le bénévolat de ses collaborateurs, il coûte de l'argent.

C'est pourquoi, si cet article vous a plu (et même dans le cas inverse), nous faire un micropaiement d'un ou de quelques euros nous aiderait à sauver notre fragile indépendance et à lancer de nouveaux projets.

Merci à vous.

Nous soutenir Don mensuel

entreleslignes.be ®2021 designed by TWINN Abonnez-vous !